UK Beats #336 with Ulrika Spacek

Publié le 9 juin 2017 à 23:00

Marjorie Hache a rencontré le groupe à l’occasion de la sortie de l’album Modern English Decoration.

Réécoutez l’émission :

Interview in english :

Ulrika Spacek en interview dans UK Beats

Groupe originaire de Reading dont le deuxième album ravira les amateurs de shoegaze et de dream pop et autre, Ulrika Spacek est l’invité de la semaine dans UK Beats.

« On s’est formé il y a trois ans » raconte Rhys, « la première chose qu’on a fait c’est notre premier album, et dès qu’il fut fini on a commencé le second. Donc oui, trois années bien remplies pendant lesquelles on a beaucoup tourné. Notre amitié date de l’école, mais on s’est formés quand on vivait à Berlin. »

Parmi leurs influences, Sonic Youth, Pavement, Television ou encore Neil Young. Un son qu’ils travaillent depuis leur maison, une ancienne galerie d’art, à l’image de bons nombres de jeunes groupes préférant produire eux-mêmes : « On est en meilleure position pour savoir quel son on veut faire. Beaucoup de gens enregistrent dans leur chambre. Nous, on peut jouer dans beaucoup de chambres. Pour ce disque, on a collectionné pas mal de micro, donc on a pu construire un son. »

Et certains qualifient ce deuxième album d’Ulrika Spacek comme étant plus agressif. Surtout au niveau des paroles. C’est le cas, entre autres, du titre Full of Men. « C’est une pique lancée à la masculinité et les traits de personnalités qu’on attribue à l’homme » racontent-ils. « Pour ce qui est du côté agressif… On n’ est pas vraiment agressif, mais pour nous c’était surtout plus engagé. Cette chanson est importante pour nous car nous nous sommes rendus compte que l’album a commencé à prendre forme en terme de caractère, avec une lead guitar assez décorative et un peu moins de fuzz par rapport au premier disque. »

Ulrika Spacek, prochainement en France à Rock En Seine fin août. Le nouvel album, Modern Ennglish Decoration, est d’ores et déjà disponible.