UK Beats #146 spécial Garbage

Publié le 23 avril 2016 à 14:30

Cette semaine, Marjorie Hache a interviewé la chanteuse (écossaise) Shirley Manson à l’occasion de la sortie du nouvel album du quatuor Garbage !

L’émission complète :

L’interview :

Malcolm Middleton – Steps
The Kills – Heart Of A Dog
Elton John – Crocodile Rock
Whenyoung – See How They Run (Ones To Watch)
Supergrass – Kiss Of Life
Garbage – Only Happy When It Rains
Garbage – Vow
Garbage – Empty
PINS – Trouble
Jake Bugg – Gimme The Love
Telegram – Taffy Come Home
The Big Moon – Nothing Without You

Garbage : Strange Little Birds, leur nouvel album

Lors de son interview, Shirley Manson est revenue sur plusieurs points cruciaux de la carrière de Garbage, qui fête son grand retour avec Strange Little Birds, un tout nouvel album.

– À propos du milieu de la musique aujourd’hui par rapport à il y a 20 ans :
« Il est maintenant difficile pour les groupes de percer d’une façon aussi énorme qu’à l’époque. Il y a pleins de raisons derrière cela mais c’est principalement économique, le cadre actuel fait que c’est difficile pour les groupes d’émerger et c’est dommage parce que les groupes sont importants. »

– Sur les femmes dans la musique dans les années 90 :
« Dans les années 90 il y avait tellement de groupe alternatifs [dans les charts]. Depuis… Ça n’a jamais été pareil. (…) J’ai l’impression que les choses étaient bien plus progressistes dans les années 90. Il y avait tant de voix et de styles divers et variées, de Missy Elliott à Courtney Love. (…) Aujourd’hui je pense que c’est difficile si on ne correspond pas à un modèle de beauté conventionnel ou si on ne joue pas le jeu de l’artiste pop. (…) On a bien sûr toujours tout un tas d’artistes féminins bourrés de talents, mais très peu passent sur les radios mainstream. »

– Sur leur prochain album :
« Il va sonner comme nous. Il ne va pas y avoir de changement radical. On s’est rendus compte qu’on était uniques. On ne sonne comme personne d’autre, alors pourquoi changer alors que d’autres lutte pour sonner « unique » ? »

Et pour finir, Amandine Hénon de Sound of Violence est venue nous présenter son coup de cœur du mois, Whenyoung, groupe londonien qui s’est formé il y a quelques mois à peine.