« The Velvet Underground », le documentaire de Todd Haynes électrise la Croisette

Publié le 12 juillet 2021 à 16:08
Iris Mazzacurati Par Iris Mazzacurati
Rédacteur

©AppleTV

Déjà habitué à mettre en scène des fictions autour de rock stars (Bowie dans Velvet Goldmine, Dylan dans I’m not there) Todd Hayne électrise Cannes avec un documentaire éponyme sur le Velvet Underground

Qui es-tu le Velvet Underground ? C’est à cette question que répond le cinéaste Todd Haynes qui a travaillé comme un acharné en déterrant une quantité astronomique d’images – dont certaines inédites – du groupe qui a changé la face du monde.

Avec l’aide de John Cale, le réalisateur a puisé dans les archives d’Andy Warhol, le pape du pop art, dont l’influence sur le groupe composé notamment de Lou Reed n’était pas usurpée.

Todd Haynes prévient pourtant : The Velvet Underground ne colporte pas de ragots, même s’il n’élude pas les dissensions dans la formation et les prises de bec entre John Cale et Lou Reed.

Si on en croit les premières critiques cannoises, le film est une réussite, en dépit d’une mise en forme sans surprises (Haynes épouse le style « arty » de la Factory). The Velvet Underground n’en demeure pas moins passionnant même si, selon le magazine spécialisé Variety, le film définitif sur le Velvet reste encore à faire. Ce sera à vous de juger à partir du 15 octobre sur Apple TV.

Commentaires