The Supremes : Mary Wilson est décédée

Publié le 10 février 2021 à 16:21
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Elle avait 76 ans.

mary wilson

©Mark Ralston/AFP

Mary Wilson, chanteuse et co-fondatrice du groupe de soul et rhythm’n blues The Supremes, est décédée ce lundi 8 février à l’âge de 76 ans. La nouvelle a été annoncée par Jay Schwartz, son agent, qui, sans préciser les causes exactes de son décès, a déclaré qu’elle était décédée « soudainement ».

Berry Gordy, fondateur du label Motown, a déclaré dans un communiqué :

J’ai été extrêmement choqué et attristé d’apprendre le décès d’un membre majeur de la famille Motown, Mary Wilson de The Supremes. The Supremes étaient surnommées ‘les chéries de Motown’. Mary, avec Diana Ross et Florence Ballard, est arrivée à Motown au début des années 60. Après une vague de tubes en tête des classements sans précédent, des programmations à la télévision et dans les clubs, elles ont ouvert les portes pour elles-mêmes, les autres artistes de la Motown et bien d’autres. J’ai toujours été fier de Mary. Elle était une star à sa manière et a continué pendant des années à travailler dur pour entretenir l’héritage de The Supremes. Mary Wilson était très spéciale pour moi. Elle était une pionnère et une diva, qui nous manquera à tous.

D’abord appelé The Primettes, c’est en 1961 que le groupe initialement composé par Diana Ross, Mary Wilson et Florence Ballard prend le nom de The Supremes. Elles ont sorti 29 albums studio entre 1963 et 1977. Mary Wilson est la seule a avoir été présente sur l’ensemble de la durée du groupe, malgré les changements de personnel.

Porté par des titres comme Baby Love, I Hear A Symphony ou encore Can’t Hurry Love, The Supremes a été le groupe de chanteuses ayant eu le plus de succès dans la Motown et avaient battu un record en ayant eu 12 singles en tête des classements de vente américaines.