[Vidéo] « ‘The Gift’ est la chanson la plus berlinoise de notre nouvel album »: rencontre avec The Limiñanas

Publié le 3 avril 2018 à 18:06
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Qui a dit que le rock était mort ? Le groupe français The Limiñanas est revenu en janvier 2018 avec Shadow People, son cinquième album studio. Ils se sont prêtés au jeu de l’interview playlist au micro d’Angèle Chatelier avant leur concert complet au Trianon (Paris) le 29 mars 2018.

Alors qu’ils avaient déjà quatre albums à leur actif, un jour, les Limiñanas ont reçu un tweet ou un message Facebook – ils ne savent plus trop -, d’Anton Newcombe, le leader de The Brian Jonestown Massacre. Il disait : « Nous devrions être amis. Je veux enregistrer avec vous ». Pour leur cinquième et très réussi opus, Lionel et Marie, en couple sur scène comme dans la vie ont pris le premier vol pour Berlin et y sont restés plusieurs mois pour enregistrer Shadow People, un album de dix titres et presque autant de collaborations (Bertrand Belin, Peter Hook, Emmanuelle Seigner et Anton Newcombe himself sur Istanbul Is Sleepy). Curieux, véritables passionnés et mélomanes avertis, Angèle Chatelier a tenté de creuser les goûts musicaux de The Liminanas à travers une interview playlist.

Commentaires