Terrain glissant pour Chrissie Hynde

Publié le 31 août 2015 à 18:10
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Chrissie HyndeDans le cadre de la promo de son autobiographie, Reckless: My Life as a Pretender, la chanteuse des Pretenders tient des propos problématiques sur la question du viol…

C’est dans une interview accordée au Sunday Times que la chanteuse revient sur une agression qu’elle a subi dans sa jeunesse. Alors âgée de 21 ans, elle avait suivi, défoncée, un gang de bikers de l’Ohio dans une maison vide, et ces derniers l’avaient forcée à avoir des actes sexuels sous la menace de la violence.

« Techniquement parlant, […] je prends toute la responsabilité dans cette histoire. » Elle-même victime de viol, elle se range pourtant du côté de ceux qui préfèrent penser « qu’elle l’a bien cherché ». « Si on joue avec le feu, il ne faut pas s’étonner d’être brûlée. […] Si je me balade en sous-vêtements et nue, à qui d’autre est-ce la faute ? »

En se refusant le statut de victime, Chrissie Hynde entretient les clichés sur le viol encore trop pregnants aujourd’hui. Les associations féministes et les victimes d’agressions sexuelles se seraient bien passé de ce coup de provoc’.

Les mémoires de Chrissie Hynde sortent le 8 septembre.