Tame Impala accusé de plagiat

Publié le 24 août 2015 à 17:48
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Tame Impala accusé de plagiatUne sombre histoire de son de batterie.

Paru en juillet dernier, le troisième album de Tame Impala, Currents, a fait figure de disque de l’été avec sa pop voluptueuse et savamment groovy. Un vrai tour de force signé Kevin Parker, leader de la bande, entaché il y a quelques jours par une sombre histoire de plagiat. C’est en effet via son compte Instagram que le principal intéressé a montré le courrier lui étant adressé, signé Samm Culley, batteur de Skull Snaps. En cause : des similitudes entre les sons de batterie d’It’s A New Day de Skull Snaps (1973) et Eventually, un des titres issus de Currents.

Kevin Parker n’a pas caché sa surprise, qualifiant l’accusation de « compliment inattendu », se demandant même s’il ne s’agissait pas d’une blague. Mais le réprobateur a l’air on ne plus sérieux, exigeant une réponse dans les 3 jours suivant la réception du courrier. Des accusations plutôt surprenantes, puisque le titre de Skull Snaps a déjà été samplé par le passé, notamment par Common, The Pharcyde ou encore Ol’ Dirty Bastard comme le rappellent nos confrères de MyBandNews.

Et vous, vous en pensez quoi ?

-Via-