System of a Down : quand metal rime avec hôpital

Publié le 16 septembre 2015 à 11:19
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

system_640

Le groupe californien a dû interrompre son concert à Chicago à plusieurs reprises pour permettre aux secours d’intervenir auprès du public. Un tel concert a même pu servir d’entraînement de catch.

« C’est très étrange de chanter quand les gens ont l’air de mourir sous mes yeux », a déclaré Serj Tankian sur scène samedi dernier au bien nommé Riot Fest (festival-émeute) à Chicago. Alors que le groupe System of a Down donnait son concert en tête d’affiche, il a dû interrompre Aerials et B.Y.O.B. pour laisser les secours intervenir auprès de la foule, mise à mal par quelques fans surexcités.

Sur le site anglophone spécialisé en catch wrestlezone.com, le lutteur aspirant pro Steve Schneider a déclaré : « Je suis tombé pendant System of a Down, puis quelqu’un m’est tombé dessus, m’empêchant de respirer. Quand ils se sont relevés, quelqu’un d’autre m’est tombé dessus. A un moment j’avais quelqu’un sur mon dos et quelqu’un d’autre sur ma tête, la trainant dans la boue. Je ne pouvais pas respirer pendant tout ce temps et quand je respirais, c’était surtout de l’eau boueuse. C’était l’expérience la plus terrifiante de ma vie parce que je ne savais pas pendant combien de temps j’étais piégé. » Un concert de System of a Down serait-il une nouvelle épreuve pour devenir catcheur professionnel ?

Ci-dessous une vidéo filmée depuis la foule lors de ce concert :

Si, lors de leurs derniers concerts en France, aucun incident n’était à déplorer, un fan de System of a Down avait trouvé la mort lors d’un concert à Lyon en 2005. Les barrières  de sécurité s’étaient notamment écroulées lors du concert.

Selon le média canadien Lithium Magazine, le groupe californien a enregistré son premier album live à Toronto (Canada) le 19 juin dernier.