Sylvain Sylvain, guitariste des New York Dolls, est décédé

Publié le 15 janvier 2021 à 12:28
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Il avait 69 ans.

La nuit du 14 au 15 janvier a été annoncé le décès du guitariste américain Sylvain Mizrahi, plus connu sous le nom de Sylvain Sylvain, à l’âge de 69 ans, après une bataille de plus de deux ans contre le cancer. Il était connu pour avoir été guitariste du groupe New York Dolls, groupe pionnier de la scène punk new yorkaise, dans les années 70 ainsi que lors de leur reformation dans les années 2000.

On peut lire sur sa page Facebook :

Beaucoup d’entre vous le saviez, Sylvain menait une bataille contre le cancer depuis deux ans et demi. Bien qu’il fut vaillant dans son combat, il est décédé hier. Nous sommes en deuil, mais nous savons qu’il est maintenant en paix et qu’il ne souffre plus. Ecoutez sa musique, allumez un cierge, faites une prière pour qu’il la garde avec lui lors de son dernier voyage.

Lors de la reformation des New York Dolls, en 2006, OUI FM avait reçu Sylvain Sylvain et David Johansen.

Dom Kiris rend hommage au guitariste :

Très triste d’apprendre la disparition de Sylvain Sylvain, non seulement il faut reconnaître sa part de légende dans l’histoire du punk et du glam avec les New York Dolls, mais j’aimais particulièrement ses albums solo. Ces deux disques parus en 1980 et 1981 sont remplis  d’une joie de vivre d’un musicien à l’esprit rock’n’roll. Quand il est venu à OUI FM, en compagnie de David Johansen pour le grand comeback des New York Dolls en 2006, je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire part de toute mon admiration pour ses disques qui ont bercé mes 20 ans.

I’m So Sorry Sylvain Sylvain, tu étais formidable, pour emprunter les titres des deux chansons qui me reviennent en tête au moment d’écrire ces quelques lignes.

sylvain-sylvain-OUI FM

De gauche à droite : Dom Kiris, Francis Viel, David Johansen, Jean-Patrick Laurent, Sylvain Sylvain

Les deux premiers albums des New York Dolls, New York Dolls (1973) et To Much Too Soon (1974) ont eu une influence capitale, aussi bien sur la scène punk que sur la scène glam américaines, avec plusieurs morceaux devenus cultes, comme Personality Crisis. David Johansen est désormais le seul membre survivant du line-up historique du groupe.