Sônge, KillASon et Charles X en concert à Lorient le 5 novembre

Publié le 31 octobre 2016 à 10:24

Gagnez vos places avec OÜI FM !

charles-x

Du 3 au 13 novembre, rendez-vous à Lorient pour la 11e édition du festival Les IndisciplinéEs. La scène indépendante est toujours à l’honneur dans cette programmation éclectique, avec de nombreux artistes soutenus par OÜI FM.

Retrouvez le 5 novembre Sônge, KillASon et Charles X, au Manège à Lorient. Des jeunes groupes en pleine expansion qui n’attendent que vous vous faire trémousser sur scène ! La scène des IndisciplinéEs tremblera aux vibrations bien vivantes que proposeront ces trois groupes hors du commun.

Sônge

Notre M.I.A française vient de Quimper, elle s’appelle Sônge et elle augure de belles heures pour le R’n’B. Seule derrière ses machines, elle mêle et additionne aisément les sonorités sans oublier l’essence même du R’n’B, à savoir une voix groovy et les beats qui vont avec. Entre vibrations électroniques et rythmique sensuelle, Sônge impose son esthétique et invite le public dans un imaginaire soul, éthéré et lumineux. On aime à se perdre dans ses rêveries musicales à la consistance pourtant bien tangible.

KillASon

Avec un charisme colossal à seulement 20 ans, KillASon aka Marcus Dossavi Gourdot, rappeur, beatmaker et danseur, originaire de Poitiers (si,si) débarque dans le game. Á mille lieux des rappeurs discrets et sensibles de la nouvelle scène de rap tricolore, KillASon rappe en anglais (et maîtrise le slang), porte des grosses bagouzes bling bling et s’impose avec un hip-hop west coast. Á coup d’instrus électroniques et agressives sur lesquelles il appose ses lyrics et son flow décalé, KillASon tient les rênes d’un univers esthétique et musical inspiré à la fois des Daft Punk, Outkast, Bob Marley ou Afrika Bambaataa. Attention grosse personnalité attendue sur la scène du Manège !

Charles X

Natif de Los Angeles, Charles X (comme Malcolm et non le roi de France), 25 ans, semble sortir du début des années 90, en plein âge d’or du hip-hop et du rap conscient (A Tribe Called Quest, De La Soul) et de la nu soul (D’Angelo, Maxwell). Le crooner ne choisit pas entre rap cinglant ou soul sensuelle, celle de la Motown, le groove de Michael Jackson, ou la dramaturgie de Nina Simone. Sa voix impressionnante au timbre éraillé lui permet d’explorer toutes les facettes d’un hip-hop conçu sans poncif, qui tire parfois du côté de l’electronica, emprunte quelques beaux accords jazzy et fait des clins d’œil à la pop. On plonge tête baissée dans cette black-music langoureuse.

Tentez de gagner vos places avec OÜI FM en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé