Solidays 2016 – le report : jour 2

Publié le 26 juin 2016 à 14:57
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Beau temps, discours d’espoir et musique au sommet de son art : la deuxième journée de l’édition 2016 de Solidays rappelle l’essentiel sur tous les points qu’elle défend.

La deuxième journée s’entame d’une façon un peu particulière pour OÜI FM : dès notre arrivée, deux êtres venus d’ailleurs sont venus nous rappeler l’essence même de l’événement que nous étions venus couvrir (et que nous couvrirons encore). Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence militent pour assurer les droits fondamentaux aux homosexuels et aux personnes transgenres. Un combat qui a pris de l’ampleur, au point qu’elles soient une des figures de proue de Solidays depuis maintenant 17 ans, organisant une « Messe » pour rappeler que malgré les avancées, le combat continue.

Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence aux côtés de Caro lors du Solidays 2016

Un message d’espoir largement retransmis par une des intervenantes phares de cette édition 2016 de Solidays : Christiane Taubira. Largement plébiscité par les festivaliers, l’ex-Garde des Sceaux profite de son indépendance politique pour répandre la bonne parole de son discours de tolérance, de démocratie et de liberté. Très axé sur la jeunesse (à laquelle Mme. Taubira s’adressait alors), le discours tenu résonne tout particulièrement au sein d’un événement aussi militant que Solidays.

Et la musique dans tout ça ? Le choix de OÜI FM se tourne vers la scène Bagatelle dans un premier temps, où le grand Keziah Jones s’apprête à faire suer son funk comme on s’y attend. Funk teinté de soul, le trio basse/batterie/guitare de ce musicien hors pair redonne un bon coup de groove du festival. L’artiste en profite même pour réserver quelques surprises à son public, en invitant notamment Selah Sue (qu’on retrouvera plus tard sur la scène Paris) pour la collaboration la plus chaleureuse de l’événement.

Keziah Jones en live lors du Solidays 2016

Deux heures plus tard, le temps pour Jérôme et Caro de prendre l’antenne en direct de l’Hippodrome de Longchamp, changement radical d’ambiance sur la scène du Dome pour le live de The Shoes : puissant, magnétique et pétri d’une énergie obscure, la musique du duo reimsois a fait vibrer un public transi, déroulant leurs tubes Give It Away ou encore Time to Dance. Mention spéciale à l’hommage aussi vibrant qu’étrange rendu à Michael Jackson, disparu il y a six ans jour pour jour, mais visiblement immortel (c’est le moins qu’on puisse dire) aux yeux du groupe…

The Shoes en live au Solidays 2016

La plat de résistance de la soirée nous emmène aux pieds de l’immense scène Paris pour le concert explosif de Deluxe : toujours aussi fraîche, la musique du combo souffle un véritable vent d’air frais funky sur l’immense foule réunie juste devant la scène. Il faut dire que le groupe a mis les petits plats dans les grands pour mettre en scène leurs tubes instantanés : moustache géante brillante de mille feux, tenues de scène aussi exubérantes que tout le reste, entrées en scène bondissantes de Liliboy et Pépé. Bref tous les ingrédients étaient réunis pour un concert d’envergure, et le résultat fut constituait un des points d’orgue de cette édition 2016 de Solidays.

Deluxe en live au Solidays 2016

Le festival Solidys 2016 continue de se vivre sur OÜI FM : retrouvez Joe et Marjorie Hache pour la dernière journée de Solidays 2016, dimanche 26 juin dès 20h en direct de l’Hippodrome de Longchamp. Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram pour tout découvrir en direct de l’événement.