Rock And Roll Hall Of Fame 2014 : la cérémonie

Publié le 11 avril 2014 à 15:45
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Nirvana au Rock And Roll Hall Of Fame (photo : NME)Retour sur la soirée qui aura vu récompensés Kiss, Cat Stevens, le E-Street Band de Springsteen, Peter Gabriel, et les managers des Beatles et des Stones… et surtout, un live de Nirvana avec Joan Jett, Kim Gordon, St. Vincent et Lorde !

Outre les récompenses (forcément méritées) adressées à ceux qui ont fait le rock, le Rock And Roll Hall Of Fame, c’est aussi l’occasion de moments rares, miraculeux, qu’on ne verra sans doute qu’une fois…

Pêle-mêle : Peter Criss et Paul Stanley, qui oublient les tensions pour tomber dans les bras l’un de l’autre, Cat Stevens qui fait chanter une foule de fans de Nirvana et de Kiss, ou encore Courtney Love qui fait un gros câlin à Dave Grohl après 20 ans d’accusations et de procès…

On ne va pas se mentir, l’événement qui est sur toutes les bouches pour cette édition 2014, c’est surtout l’intronisation de Nirvana au Panthéon du rock ! La récompense est décernée par un Michael Stipe (R.E.M.), très ému : « Nirvana étaient des artistes dans tous les sens du terme. Nirvana s’est lancé dans une direction qui devait être entendue. Nirvana s’est battu contre le mainstream. Ils parlaient vrai, et plein de gens écoutaient. Ils étaient uniques, puissants, mélodiques et profondément originaux. Et cette voix. Cette voix. Kurt, tu nous manques. Tu me manques » Kurt Cobain avait aussi une grande admiration pour R.E.M., et était très proche de Michael Stipe…

Et ce n’est pas tout ! Courtney Love, la veuve noire du rock, a pris Krist Novoselic et Dave Grohl dans ses bras et déclaré : « Je voudrais que Kurt soit là. Il aurait sûrement beaucoup apprécié« .

Plus tard, sur Twitter, elle poste même cette photo, la commentant : « Le moment le plus magique de la soirée. Merci Dave, je t’aime. Je sais que ça l’a fait sourire là-haut« . Alors, le début d’une nouvelle ère entre les membres de Nirvana et Courtney Love ? Au moins, le temps d’une soirée, ceux-là n’ont pas laissé leurs tensions gâcher le moment, comme réalisant pour la première fois qu’ils appartenaient à quelque chose de bien plus grand…

Le clou, c’est bien sûr Dave Grohl, Krist Novoselic et Pat Smear réunis sur scène. C’est la première fois depuis la mort de Kurt Cobain, il y a 20 ans, qu’ils jouaient ensemble des chansons écrites par le chanteur… et il y a de fortes chances qu’ils ne le fassent plus jamais. Avec Joan Jett, ils ont livré un Smells Like Teen Spirit sauvage. Kim Gordon (Sonic Youth) s’est attelée avec eux à Aneurysm, St. Vincent à Lithium. Le set se clôture avec Lorde, même pas née quand la chanson est sortie, qui a interprété All Apologies

Quelques extraits vidéo, malgré une qualité médiocre…

Et parce qu’il n’y pas que Nirvana, un petit tour des autres intronisés… Pour la première fois, le Rock And Roll Hall Of Fame a accueilli des managers : Brian Epstein, pour les Beatles, et Andrew Loog Oldham, pour les Stones. Epstein est mort en 1967 et Loog Oldham ne s’est pas présenté à la cérémonie.

La bande des Kiss, est montée sur scène pour recevoir la récompense… en civil, et réconciliés, pour l’occasion ! Simmons a pris la parole en premier : « Nous sommes très émus de nous tenir sur cette scène […] C’est un grand moment pour nous tous. Je suis ici pour dire quelques mots gentils sur les quatre andouilles qui, il y a 40 ans, se sont réunis et ont décidé de monter le groupe qu’on n’avait jamais vu sur scène, peu importent les critiques ! » La réunion live n’aura tout de même pas lieu, malgré cette embellie dans les relations entre les membres du groupe…

Quant à Cat Stevens, après un long discours, il a gratifié la foule de son Father and Son, enchaînant sur Wild World et Peace Train