Faut-il aller au festival Coachella 2017 ?

Publié le 4 janvier 2017 à 10:06
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Chaque année, c’est The Place To Be.

Le festival Coachella, en plein milieu du désert de d’Indio en Californie a annoncé sa programmation 2017. Entre Beyoncé, PNL et Kendrick Lamar,  joueront Radiohead, Two Door Cinema Club, Glass Animals ou encore Jagwar Ma. Cette 18ème édition se tiendra une nouvelle fois sur deux weekends, du 14 au 16 avril et du 21 au 23 avril 2017. Mais est-il est judicieux de s’y rendre – si vous le pouvez ?

En 2015, une journaliste de Cheek Magazine notait les neufs bonnes raisons de ne pas y aller. Déjà, parce que c’est hors de prix : comptez environ 400 euros le ticket d’entrée – et ajoutez à ça votre billet d’avion, et votre hébergement. Autre défaut à noter, la chaleur. Si des vigiles sont payés pour arroser les festivaliers, il n’en fait pas moins 45° à l’ombre (environ). En plus, il parait que vous ne pouvez pas boire de bière pendant les concerts : un « beer garden » – sorte d’enclos – est à votre disposition pour cela, rapporte la journaliste.

Alessandra Ambrosio lors du premier week-end du Festival de Coachella
© Abaca Press pour Vogue

Enfin, le festival Coachella est aussi, et surtout, un défilé de mode. Dans l’Hexagone, nombreux sont les articles qui relatent les meilleurs looks du festival, les plus belles couronnes de fleurs et les paréos les plus originaux. La marque de vêtements H&M a même lancé une collection spéciale.

Une chose est sûre, cependant : le festival Coachella propose chaque année des groupes d’anthologies, et promet des concerts dantesques. En octobre 2016, il a laissé place au Desert Trip Festival, son petit frère :  un évènement 100% rock qui a réuni  Bob Dylan, The <span class="artist artist-link-not-found">Rolling Stones</span>, Neil Young, Roger Waters, The Who et Paul McCartney.