R.E.M. ne veut pas figurer dans la playlist de Donald Trump

Publié le 11 septembre 2015 à 11:56
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Lors d’un rassemblement à Washington mercredi soir, le candidat à l’investiture républicaine a fait son entrée sur It’s The End Of The World As We Know It (And I Feel Fine), de R.E.M. Michael Stipe l’a incendié sur Twitter !

Le choix du businessman candidat lui a valu, de la part du leader de R.E.M. « Allez tous vous faire foutre bande de minables avides d’attention et assoiffés de pouvoir. N’utilisez pas ma musique ou ma voix pour votre comédie débile de campagne »

R.E.M. a ensuite publié un communiqué interdisant à tout candidat à la présidentielle américaine d’utiliser sa musique.

Pas de chance pour le mélomane Donald Trump. Il avait déjà tenté sa chance avec Rockin’ in the Free World de Neil Young pour annoncer sa candidature lors d’un meeting, avant de subir une interdiction de la part du songwriter canadien.