Playlist spatiale pour nouvelle planète

Publié le 24 juillet 2015 à 12:19
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

C’est une avancée majeure : la NASA a découvert une nouvelle planète habitable ! Et si on s’envoyait en l’air avec une playlist spéciale « conquête de l’espace » ?

Ce jeudi 24 juillet, la NASA aurait découvert une exoplanète étrangement semblable à la Terre : Kepler-452b. Située dans une zone habitable autour d’une étoile qui ressemblerait à notre Soleil, elle serait tout de même « plus grosse, plus vieille« . De David Bowie à Florence & The Machine en passant par Pink Floyd, les artistes OÜI FM aussi parlent du cosmos. Petite sélection des meilleurs titres qui nous parlent de l’espace !

Yoko Ono avec Sky People

En mai 2015, le New York’s Museum of Modern Art a consacré une exposition à Yoko Ono intitulée To See The Sky, où l’art de Yoko Ono dans les années 60 se place bien au-dessus de la terre ferme. Artiste peintre, musicienne et rêveuse, Yoko Ono a déjà découvert sa propre planète.

Life On Mars, Space Oddity… l’univers de David Bowie est son propre espace

Difficile de ne pas parler de Bowie lorsque l’on parle de cosmos. L’homme en lui-même est si génial, qu’il en est presque devenu une planète à lui tout seul.

Pink Floyd avec Astronomy Domine 

Avant d’être inspiré par le jingle de la SNCF, David Gilmour, le guitariste des Pink Floyd, et ses acolytes avaient aussi leur propre univers. Sorti en 1967, soit deux ans avant que Neil Armstrong ne marche sur la Lune, le titre Astronomy Domine l’avait presque déjà fait.

The Prodigy avec Out Of Space

Présents au festival des Vieilles Charrues il y a quelques semaines, c’est en 1992 que The Prodigy ont sorti Out Of Space, ode aux univers parallèles.

Florence & The Machine avec Cosmic Love

Rousse, talentueuse et amoureuse, la chanteuse de Florence & The Machine nous emmène déjà loin avec sa voix enchanteresse. Elle nous parle elle aussi de l’univers avec Cosmic Love.

The Killers avec Spaceman

C’est dans un clip dantesque et super-produit que The Killers nous a fait partir à la rencontre des martiens. Cela nous fait au moins patienter jusqu’à la sortie de leur nouvel album, actuellement en préparation.

Elton John avec Rocket Man

Sortie en 1972 sur le cinquième album studio du génie musical britannique, Rocket Man est inspirée d’une nouvelle éponyme parue dans un recueil dans les années 50 et décrit les sentiments d’un astronaute qui part en mission dans l’espace, loin de sa famille.

Muse avec Starlight

Avant la sortie de leur nouvel album Drones, Muse nous avait propulsés en apesanteur avec Starlight en 2006.

R.E.M. avec Man On The Moon

Man On The Moon, le titre du célèbre groupe de rock alternatif R.E.M., fut un tube intersidéral, extrait de leur album Automatic For The People sorti en 1992, qui leur avait valu le Grammy Award de la meilleure prestation pop d’un duo ou groupe avec chant.

Vous vous souvenez de Chris Hadfield ? 

Off Planet, ce sera tout simplement le premier album entièrement enregistré depuis l’espace, signé par l’astronaute canadien Chris Hadfield. Populaire grâce à son omniprésence sur les réseaux sociaux, il avait aussi enregistré en 2013 une reprise de Space Oddity de David Bowie en orbite.

Chris Hadfield, désormais à la retraite, à passé cinq mois à bord de la Station Spatiale Internationale en 2013 et passait ses soirées à jouer de la guitare acoustique, et à s’enregistrer. Il avait déclaré dans un communiqué ressentir « la sérénité et la grâce en orbite autour de la terre, en apesanteur« .