Nick Cave and the Bad Seeds : nouvel album à la rentrée

Publié le 2 juin 2016 à 16:16
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Nick Cave and the Bad Seeds - Skeleton TreeAccompagné d’un documentaire signé Andrew Dominik.

Trois ans après le remarqué Push the Sky Away, Nick Cave and the Bad Seeds reviendront dès le 9 septembre prochain avec Skeleton Tree, seizième album studio venant enrichir une des carrières les plus riches du rock gothique et torturé. Enregistré et mixé entre Brighton, Londres et la France, ce nouveau disque a la lourde tâche de succéder à un des meilleurs que le groupe ait produit, mais il ne débarquera pas seul.

En parallèle de la sortie de Skeleton Tree, Nick Cave et ses Bad Seeds sortiront un documentaire intitulé One More Time With Feeling, avec l’aide du réalisateur Andrew Dominik. Basé sur une performance live du groupe, le film a fini par devenir un objet conceptuel bien plus riche et complexe, au fur et à mesure que le cinéaste observait le travail d’écriture torturé de l’album. Il sera agrémenté d’interviews et de récits racontés par Nick Cave et sa voix unique en son genre, et sortira dans plus de 650 salles de cinéma à travers le monde, la veille de la sortie du disque (soit le 8 septembre 2016).

Peu connus en France, Nick Cave and the Bad Seeds font pourtant office de référence dans leur registre, celui d’un blues romantique et torturé. Le leader de la bande s’est notamment fait connaître du grand public en collaborant avec Kylie Minogue en 1996 pour le titre Where The Wild Roses Grow, figurant sur leur album Murder Ballads. En 2009, les Arctic Monkeys s’inspireront largement de son travail sur l’album Humbug ; en témoigne cette reprise d’un de leurs plus célèbres singles, Red Right Hand, que les sériphiles connaissent également comme étant le morceau conducteur de la première saison de (l’excellente) Peaky Blinders.