Neil Young à Paris – Live report de Dany

Publié le 11 juin 2013 à 16:17
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Neil Young à BercyDany a gagné ses places pour le concert de Neil Young à Bercy, en écoutant Au Secours, C’est Du Live ! (19h-21h) Il nous raconte…

« Merci encore pour les places gagnées pour ce concert bercyen de Neil Young où j’ai fait un heureux en emmenant avec moi un pote fan du Loner.

En première partie, une surprise plus ou moins anachronique pour chauffer une salle déjà à 30°: Los Lobos (rock, country, latino et La Bamba à la fin bien sûr…).

Puis, pour le changement, intervention de la bande de roadies s’agitant sous la forme d’un sketch, habillés en apprentis-chimistes déjantés (cheveux dressés sur la tête) et « blousés » de blanc cherchant sûrement le « Pure Sound » du Père (baffles, enceintes et têtes Fender géantes, méga micro planté juste devant au milieu de la scène, écrans latéraux). Puis arrivée du Crazy Horse Band avec Neil (le totem avec la tête du célèbre chef indien est bien là à droite sur la scène) et alignement solennel de toute cette bande au son de la « Marseillaise ».

Ensuite, Neil tout en noir avec veste et chapeau noir, et le Crazy Horse (Billy Talbot, Frank Sampedro et Ralph Molina) ont fait un gros set de 1h45 avec beaucoup beaucoup d’énergie et de bruit (le noise est d’ailleurs bien représenté par des images de pluies « soniques » et d’orages). Les images vidéos du concert sont entrecoupées d’images anciennes similaires de concerts et de vie du groupe.

Puis Neil Young entamme un passage plus cool et peace de 20 minutes à la guitare-harmonica puis au piano mécanique et à l’harmonica, toujours.

La voix est là, bien là et toujours là. Le son « gras et dirty, et pas dusty », de ses Gibsons « roule, miaule et break » sur la highway solide et bien huilée du Crazy Horse.

Pour la playlist, les spécialistes ont déjà dû la publier sur le Net. Pour terminer, final énorme en osmose avec le public sur une version fantastique de Rockin’ in the Free World.

Super soirée et excellent concert. Merci Neil, merci les Crazy,.wi luv yu.
Et merci encore à OÜI FM. »