Neil Young commercialise son lecteur musical haute résolution

Publié le 7 janvier 2015 à 16:27
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

PonoPlayer : le lecteur de musique haute résolution de Neil YoungC’est grâce au financement participatif que PonoPlayer, c’est son nom, peut désormais être commercialisé aux États-Unis.

Voilà plusieurs années que Neil Young se pose en défenseur de la qualité sonore de la musique. C’est une étape importante de son combat qui vient d’être franchie avec l’annonce de la commercialisation de PonoPlayer, son lecteur de musique au format numérique en haute qualité !

PonoPlayer, c’est quoi ? C’est un lecteur optimisé pour donner le meilleur de la musique non compressée, téléchargeable sur le store PonoMusic au format FLAC. Si les fichiers sont bien plus lourds que les morceaux en mp3 (fortement compressés, donc fortement altérés, si vous suivez…), le lecteur a une mémoire interne de 64 GB (avec la possibilité d’ajouter une carte micro SD pouvant l’étendre jusqu’à 128 GB)… On peut donc y stocker près de 800 morceaux en Ultra-haute-résolution (192 kHz/24 bit), tels qu’on en trouve sur PonoMusic. Un écran tactile, un port USB pour le transfert des fichiers, deux sorties audio (une pour les casques, l’autre pour amplifier la musique), et une autonomie de 8 heures viennent compléter le tableau.

Pas étonnant que le projet ait reçu le soutien de plus de 18.000 audiophiles autour de sa campagne de financement participatif atteignant les 6 millions de dollars sur la plateforme Kickstarter, par le biais de laquelle ont été commercialisés les 20.000 premiers exemplaires.

C’est lors du salon d’électronique grand public de Las Vegas que Neil Young a donc pu annoncer la commercialisation de son bébé : « Cela signifie vraiment beaucoup pour moi. Cela veut dire que je peux recommencer à écouter de la musique. Depuis quinze ans, je ne pouvais pas écouter de musique car j’entendais seulement ce qui manquait.« , explique-t’il.

Le lecteur Pono est donc désormais vendu en ligne et chez 80 commerçants américains au prix de 399 dollars, et PonoMusic propose de télécharger deux millions de titres dans des résolutions supérieures au MP3.

« Je n’ai aucune idée de combien nous en vendrons« , affirme Neil Young. « Je suis seulement intéressé par le son de la musique. Que les gens en parlent à leurs amis, c’est ça notre plan marketing.«