Nada Surf – The Stars Are Indifferent To Astronomy

Publié le 20 janvier 2012 à 0:01

Nada Surf - The Stars Are Indifferent To AstronomyNada Surf est de retour avec The Stars Are Indifferent to Astronomy, leur nouvel album, dans les bacs le 23 janvier, et une date au Bataclan le 14 février !

Ecoutez OÜI FM La Radio Rock pour tenter de gagner The Stars Are Indifferent To Astronomy !

Matthew Caws, le chanteur, le bassiste Daniel Lorca, et le batteur Ira Elliot, adorent le rock, cette musique qui peut vous transporter vers un nouveau monde merveilleux, recélant de beats, de cordes, de boucles et de paroles. Et ils nous le prouvent tout au long de ces 10 titres sur leur brillant sixième album, The Stars Are Indefferent to Astronomy.

Pour cet album, ils avaient un plan. “Nous avions toujours joué plus vite et plus fort en live”, dit Caws, “mais beaucoup plus prudemment en studio. Alors avec cet album, nous avons décidé de préserver au maximum l’ambiance des répétitions, de garder cette fougue du “nouveau titre”. L’apprivoiser en fait, et de ne pas se demander si on en fait trop ou pas.

Tout au long de l’album, la formidable section rythmique de Lorca et Elliot insuffle l’énergie à la pop de Nada Surf. Le rythme est rapide, les chansons« >chansons s’envolent, et basculent. Avec toujours la marque de fabrique de Nada Surf : leurs ponts géniaux.

« une section rythmique groovy, des arrangements de cordes, et la voix unique et émouvante de Caws… »

L’oreille avertie reconnaitra l’influence de beaucoup de groupes des années 60, de la Brit-Pop au post-punk en passant par l’indie vintage. Mais toujours ce son caractéristique de Nada Surf : une section rythmique groovy, des arrangements de cordes, et la voix unique et émouvante de Caws, autant adolescente que mélancolique, une combinaison de sagesse et de vulnérabilité, de celui qui admet pouvoir être “ému aux larmes par un breakdancer dans le métro.

Le fil conducteur de The Stars are Indifferent to Astronomy : le temps qui passe, et toutes sortes de questions : que garder ou abandonner de sa jeunesse, comment gérer le fardeau et l’honneur des responsabilités, comment rester curieux et attentif quand tout vous satisfait, ou comment conserver un monde naturel quand le progrès nous en éloigne jour après jour. Tout est résumé dans les dernières lignes de l’album : “and I cannot believe/the future’s happening to me” (et je ne peux pas croire/que le future est en train de m’arriver).

Tentez de gagner le nouvel album de Nada Surf, The Stars Are Indifferent To Astronomy en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé