Mustang – Tabou

Publié le 21 octobre 2011 à 0:01

Mustang - TabouLe rock n’a pas tué la culture française. Mustang, formé en 2006 par Jean Felzine (Chant, Guitare, Claviers), Rémi Faure (Batterie, machines) et Johan Gentile (Basse, Guitare) est un exemple rare, trop rare. Déjà sur A71 (2009), ils imaginaient la rencontre entre Suicide et Elvis, le tout en français. Un accident dans la scène musicale française parfois trop balisée.

Et Mustang dégaine Tabou, passant la vitesse supérieure pour traverser à toute berzingue près de quatre décennies musicales (50, 60, 70, 80). L’album cultive une élégance plus minimaliste, affranchi d’un optimisme trop sixties ; un recueil de chansons modernistes aux mélodies précises et denses.

Qu’on se le dise, Mustang se fout des sentiers battus. Parce que dans leur panthéon, il n’y a pas que le rock primitif : « La variété française, on aime ça, la pop aussi, et on a écouté beaucoup de soul, beaucoup de rock anglais 60’s cette année mais on vit avec notre temps. En fait, on a un peu le cul entre plusieurs chaises, ça peut être une faiblesse, mais c’est aussi une force. »

Produit par Stéphane « Alf » Briat (Air, Sebastien Tellier, Arnaud Fleurent Didier…), Tabou est plus direct et énergique, laissant les boites à rythmes en retrait, puisant l’essence de ces chansons sans artifices à l’écriture ciselée.

De tubes caustiques en poésie désenchantée, Mustang se réapproprie un rock dégoulinant de groove sexy, miraculeusement réconcilié avec le chant en français. Des jeunes gens modernes… à retrouver en concert le 27 octobre à la Gaïté Lyrique !

Tentez de gagner Tabou, le dernier album de Mustang, en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé