Mon Premier Festival : un festival de cinéma pour se cultiver en famille

Publié le 20 octobre 2015 à 19:07
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Du 21 au 27 octobre, la ville de Paris sera investie par Mon Premier Festival, un festival militant pour les plus petits et les plus grands qui les accompagnent. Militant car cette année, le thème « Là où je vis » fait un clin d’oeil à la conférence pour le climat qui aura lieu à Paris dès novembre, la COP21.

Accessibilité, interrogation et imaginaire : sensibiliser les plus petits aux enjeux du climat n’est pas tâche facile, mais pas impossible pour l’organisation de Mon Premier Festival. Créé il y a 11 ans par le maire de Paris de l’époque, Bertrand Delanoë, le festival éclectique et militant entend faire vivre des moments cinématographiques aux enfants durant une semaine dans des salles, et toute l’année dans les établissements scolaires. Cette année, le climat sera à l’honneur, en clin d’œil à la future COP21. En partenariat avec le FIFE (Festival International du Film d’Environnement), de nombreux films qui témoignent des problèmes environnementaux et qui tendent à éveiller les consciences seront à l’affiche dans différentes salles parisiennes.

Rencontre avec Véronique Boursier, déléguée générale du festival.

Particulièrement accessible pour les familles parisiennes, Mon Premier Festival parle également de démocratisation d’œuvres de cinéma, et compte faire du cinéma une véritable fête. À l’affiche cette année, des films comme Persepolis, Princesse Mononoké ou Phantom Boy. En tout, le festival rayonnera dans 12 salles de cinéma d’art et d’essai parisiennes.

Retrouvez la programmation complète sur le site du festival.

Angèle Chatelier