« Moi Président, je réunirai Pink Floyd »

Publié le 3 février 2016 à 12:23
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Pink Floyd réunis par un candidat à la présidentielle américaine ?Ou la folle promesse d’un candidat à la présidentielle américaine.

John Kasich, gouverneur de l’Ohio en lice pour les élections présidentielles américaines pour le compte des Républicains (s’opposant aux Démocrates, le parti du président sortant Barack Obama, qui cèdera son siège dès la fin de l’année 2016), vient de rassembler seulement 1,9% des voix lors du dernier caucus organisé dans l’état de l’Iowa. Un score plutôt mauvais, le poussant à mettre toutes les chances de son côté pour accéder au bureau ovale de la Maison Blanche. Quitte à se tourner en ridicule : car John Kasich n’a pas hésité une seule seconde à promettre la reformation des légendaires Pink Floyd en cas de victoire.

Grand fan du combo britannique, Kasich a déclaré au micro de CNN que le live hommage de The Wall par Roger Waters était le plus beau concert auquel il ait jamais assisté, et que le premier morceau qu’il demanderait au groupe fraîchement reformé serait Money, extrait du mythique The Dark Side of the Moon.

Entre les positions politiques de Waters (notamment vis-à-vis d’Israël, que Kasich défend), et les relations avec David Gilmour (l’autre tête pensante du groupe, toujours en activité), pas sûr qu’une élection présidentielle suffise à faire renaître les Floyd de leurs cendres…

-Via-