Même le groupe de reprise de Bruce Springsteen ne veut pas jouer pour Trump

Publié le 17 janvier 2017 à 18:35
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Donald Trump, qui deviendra officiellement le 45ème président des États-Unis le 20 janvier 2017, a du mal à trouver des artistes pour jouer à son investiture. B-Street Band, un groupe de reprises du catalogue de Bruce Springsteen a aussi, finalement, annulé sa venue.

Annulations à gogo. Les artistes boudent (déjà) le nouveau président des États-Unis, Donald Trump. Presque tous ont refusé de jouer à l’investiture du magnat de l’immobilier. Samedi 14 janvier 2017, la chanteuse Jennifer Holliday s’est platement excusée et a décidée d’annuler sa venue : la star de Broadway, également icône de la communauté LGBT – qui voulait « rassembler le pays« n’imaginait pas une telle levée de boucliers de la part de ses fans. Même chose pour le B-Street Band, un groupe de reprises de Bruce Springsteen. Par « respect et gratitude » pour l’interprète original de Born in the USA – solidement contre Donald Trump -, les musiciens ont finalement décidé de jeter l’éponge.

Il faut dire que le monde du spectacle avait en grande partie soutenu l’adversaire du propriétaire de Miss Univers, Hillary Clinton. L’un des plus grands soutiens de la candidate démocrate : Meryl Streep. L’actrice, elle, s’est vue recevoir un tweet assassin de la part de Donald Trump, suite à son discours aux Golden Globes – éminemment dirigé contre lui. La considérant « surestimée« , il a ajouté : « C’est un larbin d’Hillary [Clinton], qui a perdu gros. »

Pendant la campagne présidentielle, de nombreux artistes ont soutenu publiquement la candidate Hillary Clinton, ou on décrié le candidat républicain. Une trentaine de musiciens se sont unis autour du projet 30 Days 30 Songs sous le manifeste Artists for a Trump-free America. Parmi eux, R.E.M., Death Cab For Cutie ou Franz Ferdinand qui, dès le 10 octobre 2016, ont sorti une chanson par jour pour protester contre Donald Trump.

Dans un clip diffusé en septembre 2016, des dizaines de personnalités américaines avaient appelé à voter contre Trump.

Selon l’équipe de campagne du nouveau président américain, Justin Timberlake, Elton John ou encore Andrea Boccelli ont été approchés pour jouer durant la cérémonie d’investiture. Tous ont refusé. Seul les chanteurs de country Toby Keith et Lee Greenwood, ainsi que la jeune Jackie Evancho, devraient faire parti de l’évènement qui se déroulera le 20 janvier 2017.