Medi en concert privé

Publié le 7 octobre 2011 à 0:01

Medi en concert privé au Studio SFRA l’occasion des 3 ans du Studio SFR, assistez au concert privé de Medi jeudi 20 octobre !

Toute la semaine, écoutez La Radio Rock pour tenter de gagner vos invitations !

Vous connaissez déjà Medi. Medi est batteur, c’est du moins son premier instrument. Formé au conservatoire de Nice par André Ceccarelli, vous n’avez pas pu passer à côté de lui lorsqu’il accompagnait Steve Cropper, son héros, dont les riffs émaillent les hits d’Otis Redding et de la Stax, cet autre label légendaire (aux côtés de la Motown) de soul américaine. Qui plus est, Medi chante, et ce divinement.

Si les chansons de ce premier album solo sonnent d’emblée comme des classiques, c’est justement que Medi a « fait ses classes ». D’une humilité absolue, ce bosseur acharné a depuis plus de dix ans, de Nice à Londres en passant par Paris, mis ses multiples talents au service de la musique : des concerts en première partie de Duffy, rassembleur et positif, profondément habité par la musique, et rêvant de ressusciter l’atmosphère des célèbres sessions « Soul Train » que diffusait la TV américaine il y a encore quelques années.

Du haut de ses trente ans, Medi a, comme le dit de lui Tony Berg, « l’enthousiasme d’un gamin tout en assurant comme un pro ». Lorsqu’on sait d’où vient le compliment, cela se savoure. Tony Berg est un personnage éclectique éminemment respecté dans le métier aux Etats-Unis. Directeur artistique chez Geffen, il y a signé Beck et les Black Rebel Motorcycle Club. Réalisateur artistique, il a officié auprès d’Aimée Mann, PIL et Wendy & Lisa, jobs qui ont succédé à une longue carrière de musicien de session dans les seventies (le guitariste du Muppet Show, en vrai, c’était lui).

Enregistré à Brentwood / Los Angeles, dans le studio personnel de Tony Berg, Zeitgeist (archipel de quelques mètres carrés au fond d’un jardin et temple du matos vintage constitué autour de la console API sur laquelle John Lennon réalisa « Mind Games »), le disque sonne comme un coup de maître.