Martin Scorsese : un documentaire sur les New York Dolls

Publié le 13 juillet 2020 à 11:53
Iris Mazzacurati Par Iris Mazzacurati
Rédacteur

Les New York Dolls, Top Pop (1973). Copyright : AVRO / Wikimedia Commons

Après Bob Dylan, les Rolling Stones ou George Harrison, Martin Scorsese (Les Infiltrés, Le loup de Wall Street) va réaliser un documentaire consacré à David Johansen, le chanteur des New York Dolls.

Quiconque a déjà vu un film de Martin Scorsese sait à quel point le rock’n’roll est important dans son œuvre.

Très souvent secondé par Robbie Robertson, le leader du groupe The Band (dont Scorsese a filmé le concert d’adieu, La dernière valse, en 1978) dans le choix des morceaux rock, soul, doo-wop qui ponctuent ses plans, le cinéaste a poussé son amour du rock jusqu’au documentaire : Le blues du Mali au Mississippi, de Bob Dylan aux Rolling Stones en passant par George Harrison. Scorsese est aussi passé par la case fiction, en produisant l’électrique première et unique saison de la série Vinyl, consacrée à un label rock des années 70.

Il est donc tout à fait pertinent de le retrouver aux commandes d’un nouveau documentaire consacré à David Johansen, le chanteur des impétueux New York Dolls.

Alors bon, on est d’accord, le groupe n’a publié que deux albums qui ont marqué l’histoire du rock : New York Dolls (1973) et Too much too soon (1974). Cependant, c’est l’héritage des Dolls qui file le tournis : de David Bowie à Sid Vicious, en passant par Marc Bolan de T. Rex, tous se sont pris une petite claque face à ce groupe de sales gosses qui brouillait les pistes et offrait un son neuf doublé d’une attitude provocante.

Inutile de vous dire qu’on salive d’avance à l’idée de replonger dans un monde où le rock et liberté signifiaient quelque chose.