Libérées, les Pussy Riot s’expriment

Publié le 30 décembre 2013 à 15:11
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Pussy Riot (photo : AFP)Comme annoncé lors de leur libération, les deux membres des Pussy Riot ont donné une conférence de presse au cours de laquelle elles ont réaffirmé leur opposition à Vladimir Poutine.

C’est à Moscou que Nadeja Tolokonnikova et Maria Alekhina, tout juste libérées après deux ans de détention, ont donné leur première conférence de presse.

Les deux jeunes femmes y sont apparues plus déterminées que jamais à « chasser » le président russe du pouvoir.

« En ce qui concerne Vladimir Poutine, nous n’avons pas changé de position. Nous voudrions continuer à faire ce pour quoi on nous a mises en prison« , a-t-elle déclaré. « Je suis solidaire de cela« , a renchéri Maria Alekhina aux côtés de Nadejda Tolokonnikova.