Les Pussy Riot de retour avec deux titres punk, bien contestataires

Publié le 31 octobre 2016 à 12:28
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Le groupe de punk, à l’allure contestataire et anarchiste, Pussy Riot est de retour avec Straight Outta Vagina et Make America Great Again : l’un qualifié « d’hymne au vagin », l’autre dépeignant une Amérique aux mains de Donald Trump.

ouifm-pussyriot

Punk contestataire un jour, punk contestataire toujours. Le groupe russe Pussy Riotrevient faire la part belle aux problèmes sociaux et politique d’aujourd’hui. Le groupe dont certain membres furent enfermés pendant deux ans pour « exhibition profanatoire » dans une église orthodoxe s’attaque au droit des femmes et au candidat républicain à l’élection présidentielle américaine, Donald Trump.

“Ne fais pas l’idiot, ne fais pas le crétin, le vagin, c’est de là que tu viens”. Les paroles du nouveau titre des Pussy Riot Straight Outta Vagina résonnent comme un combat féministe. Et pour cause. Le groupe a déclaré dans un communiqué s’être inspiré de la lutte éternelle des femmes pour leurs droits. Un écho brûlant aux déclarations jugées misogynes et sexistes du candidat républicain Donald Trump. Les filles de Pussy Riot lui consacre d’ailleurs un titre violent, et un clip flippant où l’on imagine l’homme à la tignasse détonante prendre la tête des Etats-Unis. Make America Great Again, pour reprendre le slogan du candidat, est accompagné d’un sous-titre explicite, selon Le Figaro : « Parce que c’est vous  qui décidez des élections. Si nous agissons tous ensemble, nous pourrions faire sauter cette merde, agir et défendre les droits bafoués. »

Le monde sera fixé du résultat de l’élection présidentielle américaine dans la nuit du 8 au 9 novembre 2016, heure française.