Les pochettes d’albums détournées

Publié le 18 janvier 2018 à 19:28
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Un artiste s’est amusé à agrandir les pochettes de disques classiques pour y dévoiler ce qu’il pourrait se passer hors du cadre.

detournement simon and garfunkel

En Russie, l’artiste Igor Lipchanskiy a trouvé comment laisser libre cours à son imagination : en jouant avec les pochettes des albums. En effet, il a décidé de mettre en scène de manière humoristique ce qu’il se passe au-delà du cadre de ces pochettes qui ont tant marqué.

Du coup de rasoir à Jim Morrison sur le best of de The Doors au coup de coude d’Art Garfunkel sur Bookends, en passant par le graffiti sur le mur sur lequel sont adossés les Ramones sur leur premier album, les classiques sont revisités avec espièglerie.