Le vinyle d’or de la NASA bientôt commercialisé

Publié le 28 septembre 2016 à 12:23
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Les vinyles envoyés dans l'espace par la NASA bientôt commercialisés

Un pan de l’histoire spatiale à portée de main !

Non, Jack White n’est pas le seul à envoyer des disques dans l’espace : en 1977, et sur une idée de l’astrophysicien américain Carl Sagan, la NASA équipait ses sondes Voyager I et Voyager II de deux disques vinyles dorés. Des disques contenant les informations les plus importantes de la vie sur Terre, et destinés à inviter de potentiels extra-terrestres à nous rendre une petite visite. Ils étaient accompagnés de dessins représentant un homme et une femme, de paysages, de formules chimiques, de schémas moléculaires, et contenaient bien évidemment de la musique.

Au programme, 90 minutes de la musique la plus virtuose jamais créée par l’Homme, des grands standards du classique tels Bach, Beethoven ou Mozart, à des rythmes traditionnels représentant la diversité culturelle de notre espèce, sans oublier la pop music et le rock’n’roll avec (entre autres) l’immense Johnny B. Goode de Chuck Berry.

Pan entier de notre histoire moderne se baladant depuis près de 40 ans dans l’espace, et ayant même quitté notre système solaire en 2013 (d’après le Jet Propulsion Laboratory, organisme de la NASA surveillant de près les trajectoires des deux sondes), les deux vinyles n’existent qu’à 12 exemplaires : une pour le Président américain de l’époque, Jimmy Carter, et 11 disséminés dans divers musées de la NASA. Mais plus pour très longtemps.

Financé grâce à une campagne Kickstarter ayant d’ores et déjà explosé ses objectifs (198 000 dollars exigés, plus de 695 000 récoltés à ce jour), le projet de David Pescovitz, journaliste et membre de l’ONG Institute for the Future, vise à reproduire les fameux disques envoyés par la NASA il y a maintenant 40 ans, dans un superbe coffret dessiné par l’artiste Lawrence Azerrad (auteur des pochettes d’albums de The Beach Boys ou Sting). Il contiendra trois vinyles classiques couleur or, et sera accompagné d’un livret dépeignant les origines du projet.

Prix du bel objet : 98 dollars (soit 87 euros), pour une livraison prévue autour d’avril 2017, soit à quelques mois du 40ème anniversaire du projet de la NASA. Fait amusant : en 2015, le trio Mini Mansions (formé notamment par Michael Shuman, membre des Queens of the Stone Age, et Zach Dawes, bassiste sur la tournée de The Last Shadow Puppets) réutilisait le visuel des fameux disques en guise de pochette pour son album The Great Pretenders.

-Via-