Le panneau « Hollywood » transformé en… « Hollyweed »

Publié le 2 janvier 2017 à 14:27
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Et ce n’est pas la première fois.

Crédit : Sipa

Pour célébrer la nouvelle année, des individus ont transformé le mythique panneau « Hollywood », affichant pendant quelques heures le mot « Hollyweed », grâce à des draps noirs et blancs. Le 8 novembre 2016, l’Etat de Californie a légalisé l’usage récréatif du cannabis. Sûrement un petit clin d’oeil… qui n’est pas le premier.

En 1976, rappelle France Inter, Danny Finegood avait déjà eu cette idée. Il célébrait à l’époque l’assouplissement de la législation californienne sur le cannabis. Rebelotte en 1976 et en 1990. L’étudiant en art a d’abord transformé le panneau initial en « Holywood » (« Holy » pour « saint ») pour réagir à l’enquête parlementaire de l’affaire Iran-Contra. Quelques années plus tard, Danny Finegood a refait parlé de lui en inscrivant cette fois « Oil War » (pour « guerre du pétrole ») afin de protester contre la guerre du Golfe.

Le panneau a aussi été modifié à des fins publicitaires. En 1992, pour la candidature de Ross Perot à la Maison-Blanche, « Hollywood » devient « Perotwood ». La chaine Fox a également utilisé ce procédé lors du lancement de la chaine en avril 1987.

Un détournement du même type est présent au cinéma dans le film Hollywood hot tubs. Sorti en 1983, le long-métrage raconte l’histoire d’un jeune qui en vient à réparer des baignoires pour ne pas aller en prison. L’adolescent avait vandalisé le fameux panneau Hollywood.

Selon le site people TMZ, les autorités cherchent toujours le petit plaisantin qui a fait ça la nuit du 31 décembre 2016. De quoi faire réagir les twittos.