Le batteur Tony Allen est décédé

Publié le 1 mai 2020 à 14:49
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Il avait 79 ans.

tony allen

Par Tore Sætre. Utilisé sous licence Creative Commons.

C’est la nuit du 30 avril au 1er mai qu’on apprend le décès de Tony Allen, batteur nigérian résidant en France. Son manager, Eric Tosset, a déclaré au Monde : « On ne connaît pas exactement la cause du décès ». Il a néanmoins indiqué que le Covid-19 n’en était pas la cause.

Il a ajouté :

Il était en pleine forme, c’était assez soudain. Je lui ai parlé à 13 heures, puis deux heures plus tard il était pris d’un malaise et a été transporté à l’hôpital Pompidou, où il est décédé.

Né en 1940 à Lagos (Nigéria), Tony Allen s’est illustré comme pilier de l’afrobeat, en étroite collaboration avec Fela Kuti, pour qui il a assuré la batterie depuis le début de sa carrière, en 1968, jusqu’en 1979.

Si l’afrobeat occupe une place importante dans son parcours musical, Tony Allen n’est pas étranger au monde du rock. Outre de nombreuses collaborations, il a notamment été batteur de The Good The Bad and The Queen, aux côtés de Damon Albarn (Blur, Gorillaz) au chant, Paul Simonon (The Clash) à la basse et Simon Tong (The Verve).