Lazywall

Publié le 14 novembre 2011 à 18:34

LazywallLazywall est un groupe de « hard rock moderne » puisant son rock alternatif dans les complaintes sonores d’Alice in Chains, la mélancolie de Staind, ou encore le punch post-grunge d’Audioslave.

Le trio musical, basé à Tanger, réunit deux frères, Nao et Monz – le premier au chant et à la basse, et le second à la batterie – tandis que Tarik E assure la guitare. Fondé en 2003 à Reading, en Grande-Bretagne, Lazywall sonne comme un hymne à Tanger. En 2004, à Leicester, ils enregistrent leur premier EP, Barclode Disclosure, et mettent leur talent entre les mains du manager Gary Field. En 2005, ils signent un deuxième EP, Demo.

C’est en 2006 que Lazywall donnent naissance à leur premier album, Primal Tapes. La même année, ils assurent la première partie de Breed77 à Reading, puis s’envolent pour un concert au Prague’s Rock Café en février 2007, et au Tattoo Art Festival de Paris en avril. En juillet 2007, ils jouent dans leur ville natale lors des Nuits de la Méditerranée. En octobre de la même année, c’est le Hard Rock Magazine français qui parle de Lazywall, incluant leur chanson Back to the Cradle à sa compilation.

En 2008, Lazywall entament l’enregistrement de leur deuxième album, Apoptosia. Mettant en musique leur retour au bercail, Lazywall mixent sonorités et darija marocaines dans leurs nouveaux morceaux. Les médias marocains sont sous le charme ! Les tangérois vont ensuite conquérir les Etats-Unis, se produisant au Joe’s Joint à Los Angeles, précédé d’un show au SXSW 2009 à Austin, Texas.

Le meilleur reste à venir. Stay tuned