Ladylike Dragons – Turn Them Into Gold

Publié le 7 octobre 2011 à 0:01

Ladylike Dragons - Turn Them Into GoldIls en ont fait, du chemin, depuis que les auditeurs de OÜI FM les ont découvert dans OÜI Love MySpAce, les propulsant en tête du tREMplin qui anime alors les ondes de La Radio Rock ! Ladylike Dragons entame aujourd’hui le virage du d euxième album avec Turn Them Into Gold, dans les bacs le 10 octobre !

Le pREMier album du trio seine et marnais paru en 2009 Avait semé la panique sur la scène garage rock, propulsant le groupe en tête des grands espoirs du genre. Ce pREMier album, Heart Burst, révéla à la planète rock l’existence de ce trio formé en 2006, emmené par une chanteuse à la voix incroyable.

Commença alors une tournée portée par une vague de presse élogieuse. Sur la lancée, le groupe parcourut des milliers de kilomètres, fit sa cartographie des aires d’autoroute de France et de NAvarre, et donna partout le meilleur de lui-­même. Si les trois Dragons croient en leur musique… ils ne sont pas les seuls. Sans passer par la case « Découverte », le groupe sera directement programmé au Printemps de Bourges en 2010 pour une ouverture de soirée explosive. Cette pREMière tournée sera également marquée par une belle rencontre. Quand ils écument la France et se retrouvent à jouer dans un petit club en fAce de la salle d’Aubenas où Izïa joue à guichet fermé, c’est la jeune star du rock qui déboule pour assister au concert, attirée par la ferveur du trio. Cette rencontre va les faire entrer dans la cour des grands.

Ils ouvriront pour elle à l’occasion d’une dizaine de concerts devant des salles combles, et feront à chaque fois chavirer un public qui ne les connaît pas. Quand la magie se produit plusieurs fois de suite, vous commencez à croire en votre destin… et le leur c’est d’être, en France, un authentique groupe de rock qui chante en anglais, et cela sans fléchir, quoi qu’il en coûte.

L’authenticité est à ce prix. Depuis cinq ans et les pREMiers concerts fiévreux dans leur ville natale de Meaux, la température n’a pas baissé. Cindy continue de repousser les limites de sa voix puissante et sensuelle. Elle tutoie des sommets d’élégance, d’émotion et d’urgence, on pense à Jeff Buckley pour l’intensité, et PJ Harvey pour la bagarre. Yann, à la batterie, drive toujOurs le trio avec ses rythmes puissants, et Seb, le guitariste, continue de recycler ses influences seventies dans un jeu de guitare garage et primitif.

Dès l’approche de la fin de la tournée, et sans prendre le temps de souffler, le groupe se lance dans la composition d’un Deuxième album durant l’été 2010. ToujOurs avec comme moteur la voix exceptionnelle de Cindy, leur concept se singularise de plus en plus en faisant fusionner des mélodies pop avec l’énergie et la puissance du blues-garage.

Ils continuent de bâtir sur leur singularité : être des Dragons, certes, mais avec classe… En alchimistes, ils marient élégance et brutalité, concilient puissance et sensualité, et durant des heures de jam, ils transforment le plomb en or et accouchent de Turn Them Into Gold.

Turn Them Into Gold va continuer de faire monter la température. Avis aux amateurs, Ladylike Dragons est de retour !

Tentez de gagner Turn Them Into Gold, le dernier album de Ladylike Dragons, en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé