La théorie des ondes gravitationnelles d’Einstein se confirme

Publié le 11 février 2016 à 11:45
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur
Les ondes gravitationnelles confirmées ?

Image tirée du film Interstellar

Une avancée sans précédent dans l’observation de l’Univers.

En 1915, le célèbre scientifique allemand Albert Einstein déploie sa théorie de la relativité générale, démontrant pour la première fois que les forces gravitationnelles régissent et structurent notre univers. Une avancée faramineuse, qui manquait hélas de concret à l’époque – ce qui n’empêchera pas Einstein de confirmer l’existence des ondes gravitationnelles dès 1916. Personne n’était alors en mesure d’observer les fameuses ondes, celles-là même qui auraient été en mesure de confirmer ladite théorie, et qui seraient capables de distendre ou raccourcir les distances entre plusieurs points de l’univers… jusqu’à aujourd’hui !

Jeudi 11 février 2016 à 16h30, une collaboration internationale constituée d’environ 1 000 scientifiques devrait confirmer par des faits l’existence des ondes gravitationnelles, nous rapprochant un peu plus des origines de l’univers et de son mode de fonctionnement. Une avancée scientifique majeure dans le domaine de l’observation spatiale, de l’ordre de la détection des premières planètes se situant hors de notre système solaire en 1995, ou de la découverte de la particule du boson de Higgs en 2012.

À l’aide d’instruments « amplificateurs » (le LIGO aux États-Unis et le Virgo en Europe), l’équipe de scientifiques devrait être en mesure d’observer les déformations générées par les ondes, de l’ordre de l’infime lorsqu’elles parviennent jusqu’à la Terre (d’où les difficultés éprouvées pour les capter). Un pas de géant qui devrait nous permettre d’observer l’invisible (autrement dit tout ce qui échappe à la lumière), dès lors que de grandes forces gravitationnelles entreraient en jeu (l’effondrement d’une étoile, la collision entre deux trous noirs, etc.). De quoi expliquer le Big Bang et les origines de notre univers ? Possible.

Réponse jeudi 11 février 2016 à 16h30 ! La conférence est retransmise en direct sur YouTube (en anglais uniquement) :

-Via-