La Sabotage Rock Party revient le 23 juin au Batofar !

15 juin 2012 à 19h23 par mariannegilbert@wanadoo.fr

OUI FM

Pour la première fois de son existence la seule soirée entièrement rock de la capitale s’arrêtera au Batofar ! Toujours dans l'esprit de ses débuts, elle s’étoffera à chaque nouvelle édition des tubes rock qui font l'actualité. Gagnez vos invitations avec OÜI FM !

Samedi, c'est Sabotage Rock Party ! Tous au Batofar pour s'en mettre plein les oreilles toute la nuit ! OÜI FM vous invite !

Au programme : The Black Keys, The Strokes, The White Stripes, Queens Of The Stone Age, Foo Fighters, The Hives, The Libertines, Beastie Boys, Nada surf, Weezer, Green Day, Hard-Fi, Bloc Party, The Ting Tings, Arctic Monkeys, Kasabian, Interpol, Arcade Fire, Kaxons, Kings of Leon, The Prodigy, Muse, MGMT, Yeah Yeah Yeahs, Gossip, Biffy Clyro, Vampire Weekend, Pony Pony Run Run, Wolfmother, White Lies, Phoenix, Julian Casablancas, Prodigy, Rolling Stones... DJ Stiff + DJ Reekhan (djs résidents) Animateurs des plus grosses soirées rock de Paris (guerilla party, spoutnik, sabotage), Dj Stiff et Dj Reekhan sont bien connus pour leur set endiablé. Au rendez-vous les meilleurs hits rock du moment et de ces 20 dernières années.  Special guest : Mr Soufflard (dj set) Parisien dj virtuose, Mr Soufflard tâte les platines depuis son enfance en mixant des titres rock comme jamais. Véritable vent de fraicheur pour la Sabotage, il apportera sa connaissance de morceaux plus jeunes et tendances. Du rock mais pas que… Special guest : Duellum (live) Formé à Paris en 2007, le groupe s'est nourri d'influences principalement anglo-saxonnes – suite à leur expérience londonienne – inspiré de formations comme Foals, Bombay Bicycle Club, ou The Maccabees, mais aussi piochant dans le minimalisme d'artistes comme Philip Glass ou Steve Reich. Duellum n'en intègre pas moins ses origines françaises dont l'une des principales références reste Phoenix. Le son de Duellum est mélange idéal entre influences, expérimentations musicales et aspirations esthétiques. Témoignant d'une mélancolie gaie, jamais pessimiste, les morceaux renvoient à une vision métaphorique de l'existence, ses étapes, progressions, retours en arrière que chacun expérimente individuellement.L'Ep « For Some Reasons I Want To Talk » est sorti le 12 décembre et s'accompagne du clip de « The Penny Dropped » http://vimeo.com/ouicheaters/thepennydropped Accès : Au Batofar (11 quai Francois Mauriac 75013 PARIS) metro 14 ou RER C, Bibliotheque Francois Mitterrand metro 6, Quai de la Gare Bus 325, 89, 64 ou Vogueo BNF

Tentez de gagner vos invitations pour la Sabotage Rock Party en répondant à la question suivante :

Ce concours est terminé