Kim Novak le 20 janvier à la Flèche d’Or

Publié le 13 janvier 2012 à 17:32

Kutu logosOÜI FM vous fait remporter des places pour assister à la Kütu (Rec) Party à la Flèche d’Or le vendredi 20 janvier à 19h30.

Le label indépendant Kütu Folk Records basé à Clermont-Ferrand et créé par un collectif d’artistes en 2006 fête ses 5 ans à la Flèche d’Or.

KÜTU (REC) PARTY : Kim NOVAK + ST AUGUSTINE + ZAK LAUGHE

12 € en prévente (hors frais de location)

Kim NOVAK (Rock)

Sur leur remarqué premier album «Luck and Accident», la presse fut unanime. Ils étaient les dignes héritiers d’Interpol, des jeunes gens modernes à surveiller de près tant ils défiaient outrageusement la concurrence sur leur propre terrain. Loin des références cold-wave jadis évoquées, Kim Novak revient en 2011 et se rêve un autre destin. Nouvelles chansons, nouveau line-up, directions artistiques étoffées, Kim Novak a évolué, élargi ses horizons et ses chansons ont gagné en subtilité. Après avoir Kim Novak reprend la route des studios en juin avec la détermination intacte de surprendre une nouvelle fois. Au programme : rock doo woop, hymnes lumineux et ballades funestes. Inspiré autant par la nouvelle scène californienne émergente que par les vieux démons de l’histoire du rock’n’roll (Velvet Underground en figure de proue), Kim Novak continue d’écrire son histoire, avec pour seule ligne de conduite la sincérité et l’exigence artistique.

ST AUGUSTINE (Folk Pop)

Projet depuis 2005 de François-Régis Croisier, St Augustine aime les accords diminués, les harmonies à trois voix, le café, les grands espaces, les guitares, Aurélia, son bébé, passer de majeur en mineur et faire des chansons de tout cela.

Zak Laughed (Country / Shoegaze)

Zak Laughed, projet de Zacharie J. Frisco, est né en 2007 autour de quelques compositions empruntes de mélancolie, d’ironie ou de tragi-comédie,influencées par les grands mélodistes pop, les murder ballads, la littérature et le cinéma contemplatif. « Love is in the Carpet » privilégie la spontanéité des premières prises, l’énergie du live et use d’électricité pour triturer des chansons de prime abord acoustiques et dépouillées. Cet album intimiste propose ainsi des mélodies et des textes acerbes et personnels ornés d’une succession d’arrangements primitifs, rêches, à la fois harmonieux et dissonants.

Pour remporter vos invitations, répondez à la question qui suit :

Désolé le concours est terminé