Contre l’illettrisme, les artistes vendent leurs setlists aux enchères

Publié le 24 avril 2019 à 15:46
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédacteur

R.E.M., Patti Smith, The Who, The Pretenders, Nine Inch Nails, The Lumineers, Death Cab For Cutie ou encore Sigur Rós mettent bon nombre de leurs setlists aux enchères pour une bonne cause ! 

C’est quoi, une setlist ? Ce sont ces feuilles volantes, souvent manuscrites, sur lesquelles les artistes notent les titres qu’ils vont jouer en concert. Arrachées d’un bloc-notes, vierges ou aux couleurs d’un hôtel, d’un restaurant croisé en tournée, ces petits papiers témoignages d’un moment précis, d’un concert unique. Truffés d’annotations, de gribouillis, elles servent d’aide-mémoire indiquant au groupe sur quelle tonalité jouer un morceau ou rappelant au batteur de ne pas accélérer comme un bourrin.

C’est Nick Hornby, l’auteur du livre et du film High Fidelity, qui est à l’origine de cette vente aux enchères. Les organisateurs espèrent lever 50 000 $ au profit d’associations caritatives luttant contre l’illettrisme à travers le monde, organisant notamment bientôt une compétition destinés aux jeunes auteurs bénéficiaires.

Bien sûr, les tarifs varient selon les artistes et les concerts. La setlist estimée la plus chère est celle d’un concert que le groupe R.E.M. a donné en 1989 : 355 $. Elle est suivie de près par celles, manuscrites, de la grande Patti Smith. En tout, près d’une centaine de setlists signées The Who, The Pretenders, Nine Inch Nails, The Lumineers, Death Cab For Cutie, Sigur Rós, Andrew Bird, Beirut

La vente a débuté hier et sera clôturée le 2 mai. Pour tenter votre chance et vous offrir un petit morceau d’Histoire du rock, ça se passe par là.

Patti Smith - setlist