Hyphen Hyphen, Grand Blanc en concert au festival Les Indisciplinées !

Publié le 31 octobre 2016 à 10:33

Gagnez vos places avec OÜI FM !

hyphen-hyphenDu 3 au 13 novembre, rendez-vous à Lorient pour la 11e édition du festival Les IndisciplinéEs. La scène indépendante est toujours à l’honneur dans cette programmation éclectique, avec des artistes soutenus par OÜI FM tels qu’Hyphen Hyphen et Grand Blanc.

Ces deux groupes seront d’ailleurs présents tous les deux le même soir, celui du 11 novembre, à l’Espace Cosmao Dumanoir à Lorient avec Liev, Parcels et Alice and The Roof. Des jeunes groupes en pleine expansion qui n’attendent que vous pour vous montrer à quel point leur talent se reflète sur scène ! Dansez, applaudissez, jubilez devant la scène des IndisciplinéEs !

Hyphen Hyphen

Plus de 200 dates au compteur, et l’envie de jouer à la mi-temps du Super Bowl, les niçois de Hyphen Hyphen (trait d’union en anglais) ne badinent pas avec l’ambition : volonté farouche et assumée de conquérir le monde. C’est d’ailleurs avec cette ligne directrice qu’ils ont composé leur premier album Times, compilant des morceaux pop-rock débridés, brillamment produits, terriblement efficaces. Pour cela, Santa, la blondinette chanteuse, s’est même adjoint les services de Guy Roche (coach vocal de Beyoncé, tout de même). On s’attend donc (à juste titre) à une prestation scénique époustouflante dont ils sont désormais spécialistes : chorégraphies, peintures fluos, costumes, … Vous allez en redemander !

Grand Blanc

Grand Blanc viennent de Metz, grandeur perdue de la sidérurgie lorraine. Parfaite combinaison entre des nappes cold wave inspirées du déclin d’une Angleterre industrielle et des textes ancrés dans la langue de Bashung. Tel un vent lorrain froid et mordant, la voix grave et fiévreuse de Benoît et celle plus détachée de Camille convoquent fantômes et souvenirs de soirées, espoirs et désillusions, cafard et rage de vivre, sans pour autant renoncer à faire danser. Leur premier album Mémoires vives est un petit bijou rock, eighties et littéraire où s’entrechoquent des mélodies urgentes, une évidence pop et des arrangements électroniques, garages ou industriels. Oui, Grand Blanc broie du noir mais avec l’énergie salvatrice du désespoir.

Alice on the Roof

Alice on the Roof a mis la Belgique à ses pieds et c’est bientôt notre tour. Les ritournelles électro / pop de cette jeune fille sage aux cheveux rose restent bien en tête. Après un séjour en Oregon pour parfaire son chant choral et un parcours jusqu’en demi-finale d’un célèbre télé-crochet, Alice, à seulement 21 ans, s’entoure des meilleurs et a fait appel à Tim Bran, producteur de London Grammar pour ses chansons pop planantes. Tout en fraîcheur et spontanéité, la demoiselle a livré Higher un premier album à la douce mélancolie rythmée de refrains accrocheurs.

Parcels

Cinq garçons avec des chevelures façon surf culture des années 90, originaires de Byron Bay en Australie (assez logique donc sur le plan capillaire), installés désormais à Berlin, la pépinière artistique de l’Europe. Voilà, le peu que l’on sait sur Parcels. Musicalement on en dira plus : un mélange unique d’electronica contemporaine et de funk disco épanoui qui a déjà séduit le label Kitsuné. C’est élégant, sexy et irrémédiablement dansant, Parcels a en plus ce cool à l’australienne qui nous laisse présager de l’arrivée d’un phénomène…

 

Tentez de gagner vos places avec OÜI FM en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé