Hushpuppies – The Bipolar Drift

Publié le 8 mars 2011 à 18:01

Hushpuppies - The Bipolar DriftOn commençait à nourrir quelques inquiétudes… Plus de trois ans se sont écoulés depuis la sortie de Silence Is Golden (2007), successeur d’un premier album couronné de succès. En effet, The Trap (2005), avait fait l’objet d’une consécration critique et publique ! Il n’en fallait pas plus pour transformer les HushPuppies en “cinq majeur” des scènes de France et de Navarre.

En 2009, quand leur ancien label DiamondTraxx se voit contraint de mettre la clef sous la porte, au moment où le groupe travaillait sur son troisième LP, c’est un coup dur. Mais le groupe n’a même pas pris le temps de mettre un genou à terre. Qu’importent les questions structurelles, la décision est prise à l’unisson : il faut continuer.

Apprendre à désapprendre…

Cependant, cette fois, les cinq amis ont commencé par avancer à tâtons. Pour Olivier et ses comparses, il a d’abord fallu prendre conscience qu’ils n’avaient plus à se justifier. N’en déplaisent à certains, les apologistes du “c’était mieux avant”, les HushPuppies ont toujours été bien plus qu’un groupe de rock sixties. Et neuf ans après les premières répétitions, il était grand temps de casser définitivement ces clichés qui commençaient à leur coller aux basques. Donc, il a fallu apprendre à désapprendre, tourner le dos aux règles les plus élémentaires, mettre en lambeaux ces costumes sombres pourtant taillés sur mesure. À se moquer du qu’en-dira-t-on pour mieux se réinventer, tout au long d’une année pendant laquelle la formation a jeté quelques certitudes à la poubelle, changé ses us et coutumes et tordu le cou à d’autres croyances.

Pour se retrouver là où on ne l’attendait pas. The Bipolar Drift, donc. Une œuvre au titre piqué aux travaux du philosophe Lawrence Lawford, dont les réflexions sur l’inéluctable dualité du comportement humain et les questions existentielles s’y rattachant hantent les textes d’un disque qui répond pourtant à beaucoup de questions. Lié à une rencontre vite métamorphosée en amitié (une récurrence dans l’histoire du groupe) avec le leader de Axel And The Farmers, Axel Concato, promu metteur en son et en formes, ce disque, enregistré dans la moiteur de l’été 2010 aux prestigieux studios parisiens +30, est à l’image de ses auteurs : bouillonnant, culotté, multiple, facétieux. Et ambitieux. Tout comme la nouvelle structure qui a décidé de s’associer à leur destin, le distributeur Differ-Ant.

Une formation définitivement libérée…

Dès Open Season, titre d’ouverture à la … dualité assumée – un maelström instrumental aux guitares fiévreuses laisse place à une mélodie rêveuse –, on devine que les HushPuppies sont allés au bout de leurs envies. Et assument définitivement, à l’instar de Blur au siècle dernier, leur éclectisme et leurs obsessions, inventant au passage la BO du prochain Tarantino (le swing décalé de Okinawa Living Wedge) ou une berceuse post-moderne (Every Night I Fight Some Giant), tout en prenant d’assaut la power pop à l’aide de claviers décomplexés (Zero One). Annoncé par le single Low Compromise Democracy (les Go-Go’s version masculine, c’est possible), The Bipolar Drift surfe sur une new-wave aussi vénéneuse qu’un Poison Apple avant d’asséner avec Frozen Battle un admirable coup de boule (à facettes), ritournelle élastique destinée aux girls & boys amourachés de dancefloors brinquebalants. Effronté dans ses partis pris, mariage inopiné d’idées antinomiques et de refrains atomiques, ce disque est l’œuvre d’une formation définitivement libérée, prête à assumer définitivement un statut de leader, bien décidée à en découdre, sur les ondes, en ligne et sur scène avec tous ceux qui daigneront relever le défi. Car, lorsque s’évanouissent les dernières notes du jubilatoire Twin Sister, onzième et ultime morceau, une certitude vient définitivement bousculer les habitudes : les HushPuppies ne sont plus un simple groupe. Ils sont devenus une pointure.

Le nouvel album des Hushpuppies, The Bipolar Drift, sera dans les bacs le 21 mars.

OÜI FM vous offre le dernier album des HushPuppies, The Bipolar Drift ! Pour tenter votre chance, répondez à la question suivante :

Désolé le concours est terminé