Hallelujah Money : Gorillaz de retour à l’orée de l’ère Trump

Publié le 19 janvier 2017 à 18:00
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Fin de l’insoutenable teasing.

« En ces temps sombres, nous avons tous besoin de quelqu’un vers qui nous tourner. Moi. C’est pourquoi je vous offre ce tout nouveau titre de Gorillaz, un éclair de lucidité dans l’obscurité de la nuit. Avec plaisir. Maintenant cassez-vous, le nouvel album ne va pas s’écrire tout seul ! »

Ce sont sur ces aimables paroles que Murdoc, le crasseux (et virtuel) bassiste de Gorillaz nous livre ce Hallelujah Money, premier morceau de la formation en six ans. Un retour très attendu après l’intense campagne menée notamment sur leur compte Instagram, sur lequel furent publiés les « livres » narrant les histoires de Noodle, Russel et Murdoc.

Un titre enregistré en collaboration avec le chanteur soul Benjamin Clementine, et dévoilé à une date charnière de notre Histoire : la veille de l’investiture du controversé nouveau Président américain, Donald Trump. « Un commentaire sur cette période chargée, aussi bien politiquement qu’historiquement » précise Gorillaz dans la description du clip, qui en profite pour confirmer que leur nouvel album arrivera bel et bien en 2017. Une description ponctuée par un mystérieux #wearestillhumanz, qui pourrait être le titre du prochain opus du groupe virtuel de Damon Albarn (leader de Blur, pour ceux qui auraient oublié).

Le groupe nous encourage également à nous inscrire au site d’actualité alternatif UPROXX, qui a eu le privilège de mettre en ligne la vidéo ci-dessus. D’autres informations devraient arriver très prochainement.