Gene Vincent signe chez Capitol Records – 30 mars 1956

Publié le 30 mars 2012 à 12:26
Melodie Ravasi Par Melodie Ravasi
Rédactrice

gene vincentLe 30 mars 1956, la star montante du rock, Gene Vincent, signe un contrat dans chez le label Capitol Records. Une valeur importante du rockabilly est née.

Alors qu’Elvis Presley défraie la chronique avec son Heartbreak Hotel, tous les labels se mettent en quête de trouver « leur » Elvis. Le label Capitol Records l’a bien compris, il mise alors sur un certain Vincent Eugene Craddock, autrement appelé  Gene Vincent. Il enregistre ses premiers titres dont le très très connu Be-Bop-A-Lula, et devient vite une figure emblématique du rock et du mouvement rockabilly.

Au début des années 60, son contrat avec Capitol n’est pas renouvelé, les américains trouvant son style passé de mode. Très populaire en Europe, il est engagé chez Columbia en Grande-Bretagne, une autre filiale d’EMI, au même titre que Capitol.