Gagnez vos places pour le concert de Vanished Souls à Paris

Publié le 16 octobre 2015 à 16:15

Le 29 octobre 2015 à 19:00

La Maroquinerie
23 rue Boyer
75020 Paris

vanished-soulsÇa se passe le 29 octobre à La Maroquinerie.

Vanished Souls

La couleur sonore de Vanished Souls se définit comme un subtil mélange de rock, d’électronique, d’ambiances aériennes et de volutes mélodiques. Sa musique est à découvrir de toute urgence sur scène, lors d’un show visuel et sonore durant lequel le groupe livre ses morceaux aux couleurs tribales, ethniques et envoûtantes, dont les mélodies les rapproche de groupes tels qu’Archive ou Sigur Rós. Les Français ont sorti leur premier album fin 2013, et se sont fait notamment remarquer lors de leur prestation au Festival Solidays et de la diffusion de leur clip Identity.

Le groupe prépare à l’heure actuelle l’enregistrement de son nouvel EP, dont il dévoilera un titre sous forme clip le soir du concert, qui se tiendra le 29 octobre à La Maroquinerie.

Dead Sexy

Après avoir joué dans les plus grands festivals du monde et devant des groupes aussi variés que E Neubauten, Peaches, Indochine ou Miyavi, Dead Sexy sort le second single/clip de son troisième album, Rodeo Boys. Le groupe accompagnera No One Is Innocent sur plusieurs date et ils seront en tournée en Pologne, France et Allemagne cet hivers. Puisant ses influences dans la new wave, le glam rock et l’electro punk, Dead Sexy s’est offert avec Rodeo Boys des collaborations étonnantes avec Cyril Debarge (We Are Enfant Terrible), James Leg (Black Diamond Heavies), Suzanne Combo (Pravda), Romain Frequency (Electrosexual), David Maars (Platzblanche), Boris Jardel (Indochine), et Mickey Blow (Johnny Thunders). Le groupe est aujourd’hui de retour sur la route avant un album à venir en 2016.

Tazieff

Harmonies sombres et mystérieuses, mélodies addictives et ambivalentes, Tazieff nous fait passer en un instant d’une force brute à une finesse insoupçonnée. Malgré des influences nombreuses et variées – Radiohead, Deus, Joy Division ou encore Interpol – la saveur de ce rock puissant qui souffle le chaud et le froid reste unique. Après une présence remarquée sur les Festivals BBMix et Chorus, le groupe s’est lancé dans l’enregistrement d’un premier disque, By the Kingdom, mixé par Peter Deimel (Deus, The Kills, Chokebore, Anna Calvi), sorti fin mars et dont le titre The Line a déjà fourni la matière d’un clip onirique et envoûtant et conquis la rédaction de Magic.

Tentez de remporter vos places avec OÜI FM en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé