Ennio Morricone : décès du compositeur du « Bon, la brute et le truand »

Publié le 6 juillet 2020 à 10:28
Iris Mazzacurati Par Iris Mazzacurati
Rédacteur
Ennio Morricone

Ennio Morricone en 2013. Copyright : Gonzalo Tello/Wikimedia commons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la brute et le truand, Il était une fois dans l’Ouest, Mon nom est Personne, Le Clan des Siciliens, Mission ou Les Huit salopards… Ennio Morricone, l’un des compositeurs de musiques de films les plus célèbres et les plus emblématiques, est mort à l’âge de 91 ans.

Musicien italien, expérimental avant tout, la musique de film était paradoxalement davantage un (beau) gagne-pain dans la carrière du compositeur.

Dans ce domaine, il a touché à tous les genres : le western, évidemment, mais aussi le polar, le drame, le film historique ou la comédie (La Cage aux folles)…

Nommé aux Oscars à sept reprises, il n’obtient pourtant la fameuse statuette que deux fois : à titre honoraire, en 2007, pour l’ensemble de sa carrière et en 2016 pour la bande originale du western de Quentin Tarantino, Les Huit salopards.

Son style, reconnaissable entre tous, aura inspiré de nombreux auteurs et compositeurs, aussi bien dans le milieu de la musique de film, mais aussi du rock ou du rap…

Metallica, notamment, ouvre tous ses concerts avec The Ecstasy of Gold, la bande originale du Bon, la brute et le truand...

 

Commentaires