Elista : nouvel album et concert le 11 mars à la Maroquinerie

Publié le 25 février 2011 à 0:03

ElistaA l’occasion de leur concert à la Maroquinerie le 11 mars prochain, OÜI FM vous offre toute cette semaine des packs Elista.

Ecoutez OÜI FM, faites d’une pierre deux coups, et gagnez vos places pour le concert, mais aussi leur nouvel album L’amour, la guerre et l’imbécile (dans les bacs depuis le 24 janvier)

« Avec L’Amour la Guerre et l’Imbécile,  notre  nouvel  album,  explique  Marc,  le batteur,  nous nous sommes davantage rapprochés de l’atmosphère de notre premier disque ; nous sommes revenus à des chansons plus pop, plus acoustiques aussi. » Cet album, le groupe l’a en effet voulu plus apaisé. Car Elista n’aime rien de plus que prendre, chaque fois,  le  contrepied de ce qu’il a accompli précédemment. « A l’époque de la composition des  morceaux, on a tout de suite eu envie de chansons plus positives, plus immédiates aussi »,  précise  Thomas.  « L’idée, c’était qu’elles fonctionnent dès la première écoute. On les voulait limpides dans les textes comme dans la musique. On avait envie d’harmonies vocales, d’arrangements délicats… on voulait faire plus simple sans pour autant faire simplet. »

Elista - L'amour, la guerre et l'imbécileD’où la teneur radieuse de la nouvelle livraison, qui, si elle conserve une forme d’urgence propre au groupe, éclaire ses chansons d’un rayon de soleil. « Il nous est arrivé pas mal de choses, aussi. Je ne sais pas si on a mûri, mais pour la première fois, nos textes se  retournent vraiment sur notre passé. A La Manière d’Un Météore évoque ces amitiés qu’on a adolescents, et qui changent parfois. Seul & Sans Défense parle de l’arrivée à Paris d’un jeune provincial qui se rend compte que tout ne sera peut-être pas aussi facile qu’il le pensait. Des Couleurs à Ta Robe s’adresse à ma petite fille. Sans être complètement autobiographiques, ces chansons sont quand même en prise directe avec ce que l’on a vécu », reconnaît volontiers Benjamin. « Même si on a conservé notre goût pour les chansons atmosphériques, comme ça peut s’entendre sur Le Royaume des Cieux par exemple (qui est peut-être le morceau le plus sombre de l’album), ce disque, c’est un disque de partage », poursuit François. « On l’a enregistré dans les conditions idéales, d’ailleurs, vu le message qu’on voulait transmettre. »

Vous pouvez aussi tenter votre chance de gagner votre pack Elista (2 places de concert + l’album L’Amour, la Guerre et l’Imbécile) en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé