Dick Dale est décédé

Publié le 18 mars 2019 à 11:15
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

La surf guitar a perdu son roi.

La nuit du samedi 16 au dimanche 17 mars, le célèbre guitariste américain d’origine libanaise et polonaise Dick Dale (de son vrai nom Richard Anthony Monsour) est décédé. L’information a été confirmée au quotidien britannique The Guardian par Sam Bolle, bassiste qui l’accompagnait lors de ses tournées. Il avait 81 ans.

Dick Dale est considéré comme un pionnier d’un genre appelé la surf music, qui se distingue par le son de ses guitares électriques, notamment un effet de reverb développé par Fender de 1961, imitant le son des vagues. Cette même année, Dick Dale sort son single Let’s Go Trippin’, qui popularise le genre musical sous sa première forme, essentiellement instrumentale.

L’un de ses plus grands succès, Miserlou (aussi écrit « Misirlou« ), sort l’année suivante. Pour ce morceau, Dick Dale se base sur une chanson traditionnelle grecque qu’il accélère et transpose dans son style, ce qui a permis de faire connaître le morceau au grand public américain. D’autres artistes reprendront le morceau par la suite, notamment The Beach Boys en 1963, sur l’album Surfin’ USA. La version de Dick Dale reviendra sur le devant de la scène en 1994, grâce au succès du film Pulp Fiction (Quentin Tarantino) récompensé au Festival de Cannes, qui inclut Misirlou dans sa bande originale.

Dick Dale a sorti 11 albums de 1962 à 2001 et a continué la scène jusqu’en 2018.