Damian Marley transforme une prison en ferme de cannabis

Publié le 7 octobre 2016 à 11:39
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Une initiative « médicale » selon le chanteur.

ouifm-damienmarley1

« Si ce projet aide les gens, est utilisé à des fins médicales et est inspirant, c’est un succès » a déclaré Damian Marley, plus jeune fils de la légende Bob Marley en présentant son projet : le chanteur s’est associé à l’entreprise Ocean Grown Extracts (producteur de cannabis médical) pour convertir une ancienne prison californienne en ferme de cannabis. Ironie du sort (ou revanche volontaire), cette prison a accueilli de nombreux détenus condamnés pour consommation de stupéfiant. Comme treize autres Etats américain, l’utilisation de la marijuana – à des fins médicales – est légale en Californie depuis 1996.

ouifm-damianmarleyUn projet aussi et surtout politique : Damian Marley s’est offert le Claremont Custody Center pour 4,1 millions de dollars, ce qui aurait allégé le poids de la dette de la ville de Coalinga, en Californie, de plus de 3 millions de dollars. La ferme, elle, devrait rapporter un million de dollars en taxes annuelles à la ville, et créer des centaines d’emplois.

Le chanteur, de retour en janvier pour son album Stoney Hill, en a profité pour présenter Speak Life, une nouvelle variété de cannabis génétiquement modifié. Et ce n’est pas son premier coup d’essai : le Billboard rapporte qu’en septembre dernier, Damian Marley a monté un dispensaire à Denver – en partenariat avec TrucCannabis – sur une terre cultivable de quelques milliers de mètres carrés. Chaque plante possède une puce RFID. Celle-ci permet, comme un code-barre, d’identifier un élément. Ces puces sont habituellement utilisées pour les carnivores domestiques ou les cartes bancaires.

En novembre, la Californie votera pour rendre légal le cannabis à usage récréatif pour les adultes.

-Via-