Corey Taylor (Slipknot) : « Moins j’en dis sur Chris Fehn, mieux ça vaut »

Publié le 12 août 2019 à 17:08
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédacteur

Le divorce est consommé, à en croire une récente interview du leader du groupe masqué. 

Slipknot

Alors que Chris Fehn est en procès contre ses anciens camarades de jeu, Corey Taylor s’est exprimé sur l’impact du départ de l’ancien percussionniste de Slipknot sur la démarche créative au sein du groupe, notamment au moment de la création de leur nouvel album We Are Not Your Kind, sorti la semaine dernière :

« Ce n’est pas comme changer les joueurs d’une équipe de baseball. Bien sûr, quand nous avons perdu Paul [NDLR : Gray, bassiste du groupe, mort en 2010], il a fallu qu’on trouve quelqu’un. Se séparer de Joey [Jordison, batteur, remercié par le groupe fin 2013] a été difficile, mais Jay [Weinberg, batteur depuis 2014] a plus qu’assuré. Moins j’en dis sur Chris, mieux ça vaut, on va le dire comme ça. Mais le noyau créatif du groupe est toujours là. On a deux des meilleurs guitaristes du monde, Jim [Root] et Mick [Thomson]. Et l’un des esprits les plus créatifs avec Clown [Shawn Crahan, percussionniste historique] » .

Et côté business ? « On vient d’Iowa, donc c’est logique. Tu bosses, tu es payé. C’est aussi simple. On divise le merch à parts égales. On divise les live à part égales. On fait tout comme ça. Et si on travaille tous pour le même objectif, alors ça marche.« , affirme-t-il encore au magazine Vulture. Une pique à l’attention de Fehn qui accuse le groupe de l’avoir lésé ?

Il poursuit : “On prend toujours soin les uns des autres. Même si on est plus âgés maintenant, les raisons pour lesquelles nous faisons de la musique, pour lesquelles nous continuons, sont toujours les mêmes. Si ça avait changé, le groupe n’aurait sûrement pas duré aussi longtemps. Mais – bien sûr, je ne peux pas parler pour les autres – je sais que ces mecs-là essaient simplement de faire la meilleure musique possible […] »