Comment Robert Plant a refusé de reformer Led Zeppelin

Publié le 10 novembre 2014 à 11:08
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Led ZeppelinUne preuve solide que cela ne se produira probablement jamais.

On le sait, seul Robert Plant (iconique chanteur de la formation) était contre la reformation des légendaires Led Zeppelin. Tandis que Jimmy Page, John Paul Jones et Jason Bonham (fils du défunt batteur original) avaient tous signé le juteux contrat proposé par Richard Branson, grand gourou de la multinationale Virgin et immense fan du quatuor britannique, Plant a demandé 48h de réflexion supplémentaire… pour finalement décliner l’offre et déchirer le contrat, devant une assemblée de promoteurs médusés.

Un contrat qui avoisinait les 800 millions de dollars, d’après le site britannique The Mirror, qui révèle l’info aujourd’hui. Quelque chose nous dit qu’on aurait peut-être réfléchi un peu plus… Et vous ?

-Via-