Changement de politique chez My Major Company

Publié le 15 février 2016 à 15:59
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Début mars, il n’y aura plus de crowdfunding sur le site du label français.

my major company

« A partir de mars, nous n’accepterons plus de projets sur notre plate-forme », déclare au Monde Michael Goldman, fondateur de My Major Company. Ce label, basé sur le financement participatif des internautes, s’était notamment illustré car il avait permis, via ce système, à des artistes tels que Joyce Jonathan ou Grégoire d’enregistrer un album. Ensuite, la plate-forme avait acueilli d’autres types de projets participatifs.

Cependant, le label souhaite aujourd’hui « [arrêter] cette activité pour se concentrer sur la production d’artistes, avec le label, et sur le développement de Tipeee. » Ce nouveau système ne vise pas à lever des sommes d’argent pour financer un projet, mais à récompenser un artiste sur ce qu’il fait déjà, en se basant sur un système de pourboire [« tip » en anglais].

Voici en plusieurs points ce en quoi consiste ce système, tel qu’il est décrit sur son site officiel :

En tant que Tipeur :

– vous soutenez concrètement des créateurs qui le méritent
– vous contribuez à faire d’internet un espace de création, de liberté et d’indépendance
– vous favorisez les contenus de qualité en valorisant les créations pour ce qu’elles valent, et pas uniquement pour l’audience qu’elles font
– vous avez accès à des contreparties exclusives
– vous rencontrez des gens qui ont la même passion que vous

En tant que créateur de contenu :

– vous êtes rémunéré pour ce que vous aimez faire
– vous valorisez la qualité de vos contenus au-delà de l’audience qu’ils génèrent
– vous créez un lien unique avec vos plus grands fans, grâce aux contreparties
– vous profitez de Tipeee pour vous faire connaître par de nouveaux internautes