Cette semaine, dans Au Secours, C’est Du Live ! #47

Publié le 18 novembre 2011 à 0:01
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Chaque semaine, Dom Kiris et Sacha reçoivent les artistes qui font l’actualité rock dans Au Secours, C’est Du Live ! (19h-21h). Au programme : interview et session live acoustique ! Cette semaine : John Morillion, france de griessen, Charlie Winston et Boogers« >Boogers« >Boogers !

pochette-front-john-morilli Lundi 21 novembre : John Morillion

Ce « frenchie songwriter » aux allures de dandy vous séduira par son œuvre addictive et ses concerts mémorables. « The best is yet to come«  est sa devise mais le meilleur est déjà là avec la sortie de son premier opus intitulé Love It All, 13 titres originaux oscillant entre un rock énergique revitalisant et des ballades intimistes aux accents universels.

GriessenMardi 22 novembre : France de Griessen

france de griessen, c’est une jeune belge qui maitrise le rock à la perfection. La jolie rockeuse épate avec son dernier album Electric Ballerina, sorti en décembre, qui voit fusionner des énergies musicales venues de tous les horizons. Le résultat est un album réussi qui passe du grunge au rock tendance folk « old-school ». Un pur régal pour les amateurs de nouveaux talents, épris de liberté, d’évasions et de chevauchées électriques.

charlie-winstonMercredi 23 novembre : Charlie Winston

Charlie Winston , notre hobo rockeur, est de retour avec un deuxième album Running Still. Après son premier opus, Hobo, l’anglais nous prouve qu’il a définitivement sa place parmi les grands noms de la scène rock.

Jeudi 24 novembre : Boogers

Boogers revient avec un deuxième album, More better. Hipster hirsute (souvent) et hilare (parfois), batteur remarqué de Rubin Steiner, animateur sur Radio Béton (l’agitateur contre-culturel de Tours, DJ qui enchaîne les pistes aussi rapidement que Pierre Richard les boulettes, Boogers est un objecteur de convenances, un flibustier de la musique qui pille les disques d’or, détrousse les hits pour donner de nouveaux hymnes aux dancefloors.